ONU : Notre liberté en danger

Organisation des nations uniesPour la sixième année consécutive, l'Assemblée générale des Nations Unies a adopté mardi 21 décembre 2010 une résolution controversée sur la diffamation religieuse parrainée par les pays islamiques.

Les pressions exercées par un large éventail de défenseurs de la liberté religieuse, dont vous faites partie, ont fait baisser le décompte des voix pour la résolution. Le nombre de pays ayant voté pour ne cesse de baisser depuis 2006.

Et cette année, la baisse est encore plus notable avec 12 voix de différence : sur les 192 pays membres de l'Assemblée générale, le texte a été adopté par 79 voix contre 67, avec 40 abstentions.

La comparaison des résultats du vote avec ceux de l’année dernière (80 pour, 61 contre et 42 abstentions), nous montre que les actions menées ensemble portent du fruit.

Voici les 6 nouveaux pays qui cette année ont voté contre la résolution :

  • La Barbade (qui avait voté pour la résolution l'année dernière),
  • L'Argentine, les Bahamas, les îles Fidji et la Zambie (qui s’étaient tous abstenus l'année dernière),
  • Les îles Salomon (qui n’avaient pas voté l'an dernier).

Nous continuons de faire pression sur les autorités onusiennes pour que ce texte soit définitivement abandonné.

Continuons ensemble ce combat pour la liberté religieuse !

En savoir plus: