Algérie : la question de trop

Une jeune lycéenne a été persécutée après avoir interpellé son enseignant de sciences islamiques sur l’identité de Jésus-Christ.

150708cr300En Algérie, Fatiha, une jeune lycéenne Kabyle est devenue chrétienne après avoir écouté une émission diffusée par la chaine de télévision chrétienne (CNA).  Cette nouvelle découverte l’a amenée à interpeller son enseignant de sciences islamiques. Alors qu’il présentait Jésus Christ en tant que prophète, tout en niant  sa divinité et sa mort à la croix, la jeune fille l’a interrompu pour défendre le contraire au moyen de l’Evangile. Cette déclaration était de trop. Le père de Fatiha a été convoqué par le directeur de l’école. Voilà comment cette jeune fille a dû faire face à la pression de son père qui lui a demandé de renier sa foi. Ce que Fatiha a refusé. Cette jeune fille a donc été abandonnée dans la nuit à plusieurs kilomètres de son domicile. Depuis, Fatiha a rejoint sa famille. Elle est interdite de lire la Bible et d’aller à l’Eglise.  Cette lycéenne âgée de 19 ans attend avec impatience les résultats de son  baccalauréat. L’obtention de cet examen,  lui permettrait de rejoindre l’an prochain l’université où elle pourra rencontrer d’autres chrétiens. L’Algérie est en 34ème position de l’Index Mondial de Persécution, un classement qui recense les 50 pays où les chrétiens sont le plus persécutés en raison de leur foi.