Erythrée : Dieu nous protège

En Erythrée la souffrance est le lot quotidien de beaucoup de chrétiens. Pourtant, ils témoignent : «  Dieu nous protège ».

150318cr300.jpgL’Erythrée est un pays, sans élection, au parti unique. Dans ce pays, situé dans la corne de l’Afrique, la liberté d’expression est tenue d’une main de fer par le régime. Et les chrétiens qui font le choix de vivre leur foi dans une église qui n’est rattachée à aucune dénomination reconnue par le pouvoir, encourent un sérieux danger. Par exemple, le 6 février 2015, des forces de l’ordre érythréennes sont intervenues lors d’une cérémonie de mariage clandestine animée par des chrétiens à Barentu. 12 personnes ont été arrêtées ce jour-là, y compris les mariés. La souffrance est le lot quotidien de ces chrétiens en Erythrée. Ceux qui sont détenus dans des postes de police sont nourris par leurs proches. Les autres, emprisonnés dans des prisons insalubres, situées dans les plaines érythréennes, ne reçoivent que quelques morceaux de pain par jour avec du thé. Un pasteur témoigne anonymement : «  L’Eglise Erythréenne a traversé beaucoup de souffrance au cours des douze dernières années, mais le Seigneur l’a toujours gardée. » Le témoignage de ce pasteur est d’autant plus étonnant que de nombreux chrétiens sont continuellement arrêtés. Alors à quoi pense-t-il lorsqu’il fait référence à la protection de Dieu ? Très certainement, à la façon dont Dieu préserve la foi des chrétiens dans l’épreuve.  Portes Ouvertes reçoit des témoignages de chrétiens qui, bien qu'ayant passé plusieurs années en prison, déclarent que leur Seigneur Jésus-Christ les a gardés malgré les circonstances difficiles. Un chrétien Erythréen affirme « Nous continuons cette guerre spirituelle en priant avec ferveur et régulièrement. Et nous en voyons les effets (…)». Un pasteur a déclaré à Portes Ouvertes : « Nous remercions Dieu de ne pas nous laisser seuls. Il nous a donné des gens merveilleux qui nous soutiennent de tout leur cœur et partagent notre fardeau. »