Pakistan : 4 menaces contre les chrétiens

En plus des lois anti-blasphème, les chrétiens pakistanais doivent faire face à trois autres menaces. Zoom sur la situation des chrétiens au Pakistan.

300x200Au Pakistan, les chrétiens doivent faire face à 4 principales menaces. La première menace :
les lois anti-blasphème. Chaque chrétien vit dans la peur d’être accusé de blasphème contre l’islam, le prophète de l’islam ou le Coran. Il suffit d’une simple altercation avec son voisin, pour se retrouver traduit en cour de justice. Par exemple, Le 16 septembre 2015, une lettre anonyme arrivée au poste de police de Changa Manga affirmait que Saleem, un chrétien pakistanais, avait brûlé des pages de la Bible et du Coran. Après investigations, les policiers ont découvert que le véritable mobile de cette lettre était d’expulser ce chrétien de son domicile.

En plus des lois anti-blasphème, les chrétiens sont également la cible des talibans, seconde menace, et du groupe Etat Islamique, 3ème menace. Le gouvernement pakistanais est-il prêt à protéger la communauté chrétienne de son pays ? Un pasteur nous répond :

« Officiellement le gouvernement veut protéger les chrétiens mais il ne dispose pas des ressources nécessaires. Ils ont dit ouvertement aux institutions et aux églises qu’elles devaient assurer elle-même leur protection. Le gouvernement n’en a pas les moyens. Les effectifs des policiers est insuffisant car la majorité de la population est musulmane et les chrétiens ne représentent qu’un petit groupe peu nombreux. Il y a beaucoup de propagande anti-chrétienne qui circule affirmant que les chrétiens ne sont pas vraiment des amis des musulmans. »

Le sentiment anti-chrétien qui sévit au Pakistan constitue la 4ème menace contre les chrétiens. Face à ces menaces qui fragilisent l’Eglise, nos prières sont très importantes. Elles leur permettent de tenir et d’être victorieux face à la peur.