Algérie: amour fraternel, puissance de vie

Accablé par la solitude, Omar était sur le point de commettre l’irréparable mais l’amour fraternel l’a sauvé.

300x200Selon un rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé, l’Algérie est le pays où l’on se suicide le moins. Pourtant Omar, un père de famille, dans un élan de désespoir avait tout prévu. La corde autour du cou dans une vieille bâtisse, il était prêt à se donner la mort. Sa femme et sa belle-famille ne supportant pas qu’Omar s’intéresse au christianisme, faisaient peser sur lui une pression insupportable. Omar se sentait terriblement seul. Il avait entendu parler de Jésus-Christ en regardant les émissions de la chaine de télévision chrétienne CNA. Il était donc sur le point de commettre l’irréparable. Mais avant de se donner la mort, une pensée lui est venue en tête. Et si j’appelais cette chaîne qui m’a parlé du Christ ! C’est un chrétien qui a décroché. Il témoigne : « Je me rappelle toujours du jour où mon téléphone portable avait sonné aux environs de deux heures du matin. Je me suis réveillé en sursaut. Lorsque j’ai décroché, une voix d’un homme paraissant très fatigué et apeuré me disait : Je suis l’homme le plus stressé au monde. Je ne peux plus supporter ma situation. Je vais me pendre avec une corde ». Saisi par l’urgence de la situation, il a prié pour Omar et l’a rassuré, lui rappelant qu’il n’était pas seul. Par la suite, un pasteur s’est rendu disponible, en pleine nuit pour lui parler. Omar a été sauvé de justesse, il fréquente désormais une église où il rencontre d’autres chrétiens, également exposés à la persécution. Sa belle-famille n’a toujours pas accepté sa foi mais grâce aux prières de ses frères et de ses sœurs  en Jésus-Christ, il tient bon. Cette histoire rappelle les dangers de la solitude. Dans la Bible, le psalmiste avait raison de dire : «  Oh, qu’Il est agréable, qu’Il est doux pour des frères de demeurer ensemble ! »  Et d’ajouter : «  Car c’est là que l’Eternel envoie la bénédiction, La vie pour l’Eternité ».