Pakistan : « Le feu ne nous brûle pas ! »

" Nous sommes comme Daniel et ses amis qui ont vu l'Ange du Seigneur marcher au milieu d'eux". Les chrétiens pakistanais endurent une terrible pression mais beaucoup tiennent ferme dans leur foi.

300-Radio16-sem31-PakistanLe Pakistan est un pays à majorité musulmane. Sur 180 millions d’habitants, les chrétiens représentent une petite minorité de 2,5%. Et cette minorité est continuellement marginalisée, persécutée. Il existe un réel sentiment de haine à l’encontre du chrétien. Cette haine se manifeste au quotidien par différentes formes de rejets. Par exemple, il arrive qu’un Pakistanais qui tient un restaurant casse la vaisselle dans laquelle un chrétien a mangé pour éviter d’être « contaminé ».

L’Eglise pakistanaise, au cœur de la fournaise

Cette haine atteint son paroxysme lorsqu’elle conduit une foule entière à tuer un chrétien s’il est soupçonné d’avoir blasphémé contre l’islam, le prophète de l’islam ou le Coran. Ce fut le cas d’une jeune femme illettrée, enceinte, qui avec son mari, ont été roués de coups par des fanatiques, traînés derrière un tracteur, aspergés d’essence puis jetés dans le four de la briqueterie où ils travaillaient en 2014. Au Pakistan, des organisations islamistes sévissent également et visent délibérément les chrétiens. Plusieurs attentats ont eu lieu ces dernières années. On se souvient de l’un des plus sanglants en 2016 qui visait un rassemblement chrétien à Lahore lors de la célébration de la fête de Pâques. 72 personnes ont perdu la vie. Pourtant, les chrétiens tiennent ferme.

« Nous sommes comme Daniel et ses amis »

Un chrétien pakistanais, issu d’une organisation partenaire de Portes Ouvertes affirme : « Nous sommes comme Daniel et ses amis qui ont vu l’Ange du Seigneur marcher au milieu d’eux. Le feu ne nous brûle pas (…) Nous sommes sous pression de tous côtés, mais nous ne sommes pas vaincus (…) Nous ne prêchons pas ce message, nous le goûtons et le vivons, nous sommes devenus ce message.»