Laos : deux sœurs victimes de leur famille

Deux jeunes adolescentes du Laos doivent endurer le rejet de leur famille en raison de leur conversion au christianisme.

Radio17-sem33-Laos_460Nani a 17 ans, Nha Phong en a 16. Ces deux jeunes filles sont rejetées par leurs proches. Leur crime ? Croire en Jésus-Christ et tourner le dos aux traditions familiales animistes au Laos.

Nani confie : « Cela a été très difficile de ne pas obéir à notre père qui est à la tête de la famille. Mais nous voulons obéir à Jésus-Christ plus qu’à quiconque. Jésus-Christ est mort pour nous et nous ne voulons pas retourner à notre ancienne religion. Même si cela est difficile, nous voulons suivre Jésus.»

Cet engagement, Nani et Nha ne le prennent pas à la légère. Elles savent ce que cela signifie de suivre Jésus-Christ dans une famille qui ne veut pas du christianisme. Un jour que Nani devait animer la partie louange dans son église, les deux jeunes filles ont été suivies par leurs proches. Nha a été battue. Elles ont été séparées et chacune a été gardée en captivité. Leurs proches leur demandaient de renier leur foi. Ces instants ont été douloureux mais toutes les deux ont tenu bon. Nani explique : « Je crois que la persévérance dont on a fait preuve est un cadeau de Dieu. Il nous donne la passion de croire. »

Cette passion ne semble pas s’étioler même devant la ténacité de leur père qui a caché délibérément la bible de Nani : « Je l’ai retrouvée un peu plus tard et je peux la lire à nouveau » précise la jeune fille.

En mai 2017, Nani et Nha ont également été envoyées en prison avec d’autres chrétiens. À leur libération, elles se sont échappées dans un village où réside un de leurs cousins qui est également chrétien. Ces deux jeunes filles ne savent pas de quoi sera fait leur avenir mais elles continuent à s’attacher à Jésus-Christ notamment par le chant.