Moyen-Orient : À 15 ans, il renonce à sa famille pour Christ

Au Moyen-Orient, à 15 ans, sommé de choisir entre sa famille et Christ, il choisit Christ.

Radio17-sem50-Moyenorient-460Abu à 15 ans. Ce jeune adolescent a toujours montré un désintérêt pour le fait religieux. Abu a grandi dans une famille de religion musulmane marquée par de sévères conflits parentaux. Quelques temps après que son père ait quitté le foyer, la mère d’Abu a choisi de se convertir au christianisme.

Chrétien de nom

Elle lui a parlé de ses nouvelles convictions et la personne de Jésus a éveillé de l’intérêt chez lui.

Sa mère a voulu que toute la famille se fasse baptiser. Il était devenu chrétien... mais de nom seulement, au fond de lui, rien n’avait changé.

Cependant autour de lui, tout venait de changer. Il avait quitté l’islam pour le christianisme, une décision passible de la peine de mort. Rejeté par son entourage, il devait à présent se cacher, abandonner ses études.

Dans un premier temps sa famille a déménagé, puis sa mère est partie à l’étranger à la recherche d’un avenir meilleur. La séparation devait être de courte durée mais Abu ne l’a jamais revue.

Chrétien de coeur

Son frère et lui ont été recueillis par une famille chrétienne.

L’attitude de cette famille, leur amour envers les autres a été un témoignage puissant pour Abu qui a décidé de ne plus être seulement chrétien de nom mais de se donner totalement à Jésus et de lui faire confiance pour sa vie. Il allait à l’église régulièrement, grandissait dans la foi quand de nouveau, tout a basculé. Son père a décidé de reprendre ses fils.

De retour chez son père, Abu est soumis à une terrible pression. Menacé au quotidien à cause de sa décision, il continue de faire confiance à Dieu.

Dieu a un plan

Il explique : "Je savais que choisir de vivre avec Christ m’attirerait des ennuis, mais je suis persuadé que Dieu a un plan pour moi. Je suis fatigué de toute cette pression, ma famille me manque, mais je sais que Dieu est aux commandes, je sais qu’il prendra soin de moi en toutes circonstances."