Asie Centrale : né sourd, il criait sa haine

En Asie Centrale, le chef d’un gang violent devient chrétien et affronte la persécution

300-Radio17-sem11-AsiecentraleTajib habite en Asie Centrale. Dans son pays, à majorité musulmane, devenir chrétien peut avoir de graves conséquences. Pourtant, cet homme, aujourd’hui âgé de 62 ans n’a pas hésité à embrasser la foi chrétienne malgré les sérieuses menaces auxquelles il a été confronté. Personne n’aurait imaginé qu’il devienne un jour chrétien. Atteint de surdité dès sa naissance et profondément marqué par ce handicap, il s’enrôle dans un gang dont il devient le leader.

Il s’en prend aux personnes partageant le même handicap que le sien, c'est-à-dire la surdité et les oblige à lui verser un pourcentage de leur salaire. Un jour, cet homme découvre le message de l’Évangile et change radicalement de vie. Au point de se mettre au service de la communauté des sourds de sa région qu’il persécutait. Les membres de son gang n’ont pas accepté ce changement, l’ont battu et sont entrés par effraction chez lui. Ils ont menacé de tuer sa famille sous ses yeux s’il ne se décidait pas à renier sa foi chrétienne.

Par la suite, ils ont enlevé sa femme et ses enfants et ont menacé de les tuer. Tajib déclare : « Je savais qu’ils allaient le faire, j’étais avec eux durant des années mais j’étais prêt à payer le prix car je ne pouvais plus vivre sans Christ. Je savais que Dieu allait nous protéger ». Lui et sa famille ont finalement échappé à cette terrible épreuve. L’autre défi de ce père de famille était de subvenir aux besoins du foyer. Sa pension d’invalidité ne lui permettait d’obtenir qu’environ 19 euros par mois. Portes Ouvertes l’a aidé dans le financement d’une machine à fabriquer des clés qui lui permet aujourd’hui de non seulement pourvoir aux besoins de sa famille mais aussi de venir en aide à la communauté des malentendants de sa région.