« Mon âme appartient à Dieu »

Mahnaz, 40 ans est aujourd’hui mariée et suit une formation avec Portes Ouvertes. Quand elle était plus jeune, elle a dû faire face à la pression du gouvernement iranien, alors qu’elle venait à peine de se convertir.

« Je me souviens encore du jour où la police est venue chez moi » raconte-t-elle. « Trois hommes armés ont retourné toute ma maison et je ne sais toujours pas ce qu’ils cherchaient ! Je n’avais pas peur mais j’ai quand même fermé les yeux car c’était trop difficile de les voir tout casser. Puis ils m’ont emmenée dans une autre ville et m’ont jetée dans une cellule d’isolement. »

Mahnaz avait le droit de sortir de ce cachot seulement un quart d’heure par jour. Les gardiens ont tout fait pour lui faire peur. Ils l’ont menacé de la garder pendant huit ans et de la mettre dans une cellule avec de vraies criminelles. Pendant plusieurs jours, Mahnaz a prié et pleuré avant de comparaître devant un juge.

C’est avec foi que Mahnaz s’est présentée devant lui. Elle lui a expliqué que Dieu est amour et que même si le juge pouvait lui prendre sa vie, son âme appartenait à Dieu… et le juge ne l'a pas condamnée ! Mahnaz a été libérée après neuf jours de prison et n’a pas été arrêtée depuis.

Il n'en reste pas moins que la persécution en Iran est très forte. Cinquante chrétiens ont été arrêtés en 2008. Cette année, des douzaines de chrétiens ont été retenus et jetés en prison pour des périodes plus ou moins longues.

Sujets de prière

  • Remercions Dieu, car malgré les pressions, des habitants de l’Iran osent se tourner vers Lui
  • Prions pour Mahnaz et sa famille. Prions pour qu’elle continue à expérimenter le soutien de Dieu
  • Prions pour les chrétiens de l’ombre iraniens