Il fait face avec courage

Le pasteur Jonah se reposait tranquillement chez lui quand il a entendu des coups à la porte. En ouvrant, il vit que c’étaient les tabligh, missionnaires musulmans, qui le harcelaient depuis plusieurs mois. Le dimanche précédent, ils étaient même venus l’attendre à la sortie de l’église. Ils insistaient pour que Jonah les accompagne à la mosquée. Mais Koroh, son fils qui le seconde comme pasteur, leur a répondu : « Je crois que ce que nous faisons ici plaît à Dieu. Puisque nous avons tous le désir de chercher Dieu, je pense que vous feriez mieux de cesser de venir nous voir. »

Mais ils étaient revenus et cette fois-ci, ils étaient plus agressifs que d’habitude. Ils parlaient à Jonah de la fraternité entre les musulmans et concluaient qu’il ne pouvait y avoir qu’une seule religion, l’islam, sur l’île de Tawi-Tawi au sud des Philippines. Et, une fois de plus, ils voulurent le forcer à venir prier à la mosquée. Mais Jonah leur a fait face avec courage, et Dieu lui donna la sagesse pour répondre à tous leurs arguments. Quand un des tabligh lui a dit qu’il devait prier en arabe et lui a récité une prière musulmane, Jonah lui répondit : « Je n’ai pas compris un mot de ce que vous venez de dire. Je prie dans mon dialecte. L’Injil* dit que je peux m’adresser à Dieu comme je le veux. »

Face au courage et à la détermination de ce chrétien, les tabligh sont repartis. Quelques mois plus tard, Jonah et Koroh ont participé à une formation de responsables organisée par Portes Ouvertes, où ils ont raconté comment Dieu les a aidés à faire face à l’opposition.

*l’Evangile

Sujets de prière

  • Remercions Dieu pour le courage de Jonah et Koroh
  • Prions pour leur sécurité et celle de leur église. La communauté chrétienne de Tawi-Tawi craint qu’il y ait bientôt de premières attaques violentes
  • Prions pour les chrétiens d’origine musulmane au Sud des Philippines