Ils ont tous demandé sa libération !

Abul Hossen ne comprenait pas. Le voilà une nouvelle fois accusé. Il avait pourtant été innocenté 4 jours auparavant !

Cet ancien musulman travaille comme ouvrier agricole à la journée dans le district de Nilphamari, au Bangladesh. Il a été arrêté le 21 août dernier par la police du village de Dubachri, dans le cadre d'une affaire de vol de bétail. Mais tout indique que la vraie raison de son arrestation n’est pas le vol…

Le vrai voleur l’a innocenté : «Le 8 septembre un autre homme, appelé Sirajul, avoue avoir volé le bétail et innocente Abul : je ne le connais pas. L'Abul Hossen qui était avec moi pendant ce vol était de petite taille alors que lui est plus grand.» affirme le voleur devant le tribunal. Son complice portait donc le même nom que l’ouvrier agricole, mais ce n’était pas lui ! Pourtant le 12 septembre, ce dernier a été mis en examen. Serait-ce une affaire montée de toute pièce contre celui qui s’est converti au christianisme il y a maintenant trois ans ?

Les policiers l’ont interrogé sur sa foi : Lors de son arrestation, ce n’est pas sur le vol que la police a interrogé Abu Hossen, mais sur sa foi chrétienne. «Pourquoi t’es-tu converti ? Est-ce que les chrétiens t’ont acheté ?» ont demandé les policiers.

Coup monté contre Abul : Devant le tribunal, Sirajul le voleur a avoué que les autorités locales l'avaient d'abord incité à accuser Abul Hossen du vol, parce qu'il était chrétien.

Mais Abul n'est pas seul : à la nouvelle de son arrestation, plus de 100 villageois se sont rendus auprès de la police pour protester. Ils savent qu'il est innocent et ils ont tous exigé sa libération !

Sujets de prière

  • Remercions Dieu pour le soutien des villageois qui demandent la libération d'Abul Hossen
  • Prions qu'il soit effectivement reconnu innocent et libéré
  • Prions pour les chrétiens de l'ombre au Bangladesh