Ouganda : « Jésus nous a donné à manger »

Les six enfants de Ruth, une chrétienne d'origine musulmane ougandaise, ont décidé de rester avec elle coûte que coûte. Même après la mort de leur mère, ils restent fidèles à Jésus.

page-cdl-ougandaLa grande majorité des habitants de l'Ouganda sont chrétiens, et le pays ne fait pas partie de l'Index de persécution publié tous les ans par Portes Ouvertes.

Cependant, linfluence de l'islam grandit et la vie est difficile pour les chrétiens d'origine musulmane comme Ruth.

Ruth était mariée à Ibrahim, un homme d'affaires. Elle sest convertie en 2006 et, dans son enthousiasme, a immédiatement parlé de sa nouvelle foi à son mari. Malheureusement, celui-ci se mit dans une grande colère et la battit violemment. Pour sauver sa vie, Ruth a dû senfuir.

Avec l'aide d'un pasteur, elle a pu trouver un logement et ses 6 enfants ont décidé de la rejoindre. La vie n'était pas facile pour eux mais Dieu a toujours pourvu à leurs besoins. « Ma mère priait et nous recevions de la nourriture. Quelqu'un lui donnait de l'argent ou lui achetait des légumes au marché. Nous avons été nourris par Jésus » témoigne un de ses fils.

En janvier 2010, un drame survient : Ruth est empoisonnée par son ex-belle famille, qui comptait sans doute ainsi récupérer les enfants. Mais même après la mort de leur mère, les enfants nont pas voulu retourner chez leur père. Celui-ci les avait prévenus : sils revenaient, ils devaient oublier Jésus et devenir musulmans. Ils ont donc été recueillis par plusieurs familles chrétiennes, dont la plupart sont très pauvres.

Aujourdhui, malgré les conditions de vie difficiles (ils vivent séparés les uns des autres et leur niveau de vie a considérablement changé depuis le temps où ils habitaient chez leur père), ils nen démordent pas : ils veulent continuer à suivre Jésus.

 

Sujets de prière

  • Remercions Dieu pour la foi de ces enfants
  • Prions que Dieu continue de les protéger et permette qu'ils soient réunis
  • Prions aussi qu'ils puissent pardonner à ceux qui ont empoisonné leur mère