Asie centrale : « Je choisis Jésus »

Mis à la porte par son père à cause de sa foi, Habib a reçu aide matérielle et soutien spirituel dans une maison de refuge de Portes Ouvertes où il a été accueilli.

Je choisis JésusHabib avait 17 ans quand il a participé à un camp de vacances chrétien au cours duquel il s'est converti. Il est le seul chrétien de sa famille et son père a cherché sans succès à le faire revenir à l'islam. Il a même essayé d'employer le chantage affectif en disant qu'il mourrait bientôt d'une maladie cardiaque à cause de la décision de son fils. Mais comme il refusait de renier sa foi, il a fini par lui poser un ultimatum : choisir entre Jésus et lui. Là encore, Habib savait ce qui était le plus important. Il a répondu : « Père, je t'aime énormément mais je ne peux pas abandonner Jésus. Je regrette que tu me places devant ce choix, mais je dois choisir Jésus. » Alors, son père lui a dit qu'il n'était plus son fils, puis l'a mis à la porte.

Habib n'a rien pu emporter avec lui, à part sa bible. Dieu ne l'a pas abandonné : des amis chrétiens lui ont acheté des vêtements et un billet de train et c'est ainsi qu'il est arrivé dans une des maisons de refuge où Portes Ouvertes accueille les chrétiens de l'ombre de la région quand leur vie est menacée. Dans ce refuge, il a reçu de l'aide matérielle et la rencontre avec les autres chrétiens du refuge l'a énormément encouragé. Avec ces frères et soeurs, il a prié pour que Dieu lui permette de se réconcilier avec ses parents.

Bien que ses proches se sentent toujours déshonorés par sa décision de devenir chrétien, Habib a pu retourner auprès de sa famille. Il a toujours été un fils obéissant, mais il sait aussi qu'il ne pourra jamais renier Jésus.

Sujets de prière

  • Remercions Dieu parce qu’Habib a pu retourner dans sa famille
  • Prions que sa foi continue à être fortifiée
  • Prions pour les chrétiens de nos maisons de refuge dans la région