Tanzanie (Zanzibar) : Sans nouvelle, mais jamais seule

Elisa, l'épouse de Peter, a passé trois mois sans avoir de nouvelle de son mari emprisonné. Une période très dure pendant laquelle le soutien d’autres chrétiens a été essentiel.

ZanzibarPeter Masanja est évangéliste dans la ville de Paje, archipel de Zanzibar en Tanzanie. Suite à sa conversion en 2009, il a perdu son travail, puis, après plusieurs altercations avec des islamistes au sujet de la construction d’une église, il a été emprisonné sans explication.

Sa femme Elisa n’a pas été prévenue de son arrestation : elle a passé 3 mois sans savoir ce qu'il était devenu. Toutes sortes de questions la hantaient : Allait-il bien ? Était-il en bonne santé ? Pourquoi ne la contactait-il pas ? Le reverrait-elle un jour ? Ce silence était insupportable.

C'est un aumônier des prisons, qui, après 3 mois, a fini par le découvrir et en a informé sa famille. Peter a finalement été libéré et a pu retrouver son épouse.

Heureusement, les autres chrétiens de Paje n'ont pas laissé Elisa seule dans cette épreuve, mais l'ont entourée et soutenue. Ils ont aussi fait tout leur possible pour obtenir la libération de Peter. « Je remercie Dieu pour tous mes frères et sœurs qui m'ont soutenue pendant cette épreuve et pour tous ceux qui ont fait leur possible pour que mon mari soit libéré » se réjouit-elle.

Face aux épreuves, le tout premier besoin des chrétiens persécutés est d'avoir des frères et des sœurs à leurs côtés, pour les soutenir.

Sujets de prière

  • Remercions Dieu pour les frères et soeurs qui ont soutenu Elisa et pour la libération de son mari
  • Prions pour leur avenir et pour que leur foi soit fortifiée
  • Prions pour les chrétiens de l'ombre de Zanzibar

SourcePhoto : PHOTOJOURNEYS