Ouzbékistan : Merci pour l’eau du robinet !

Depuis qu’elle a perdu son travail à cause de sa foi, Dilnara manque d’argent et est menacée presque quotidiennement. Pourtant, elle reste reconnaissante envers Dieu

page-cdl-ouzbekistanCela fait maintenant deux ans que Dilnara fait face aux menaces presque quotidiennes. Auparavant institutrice dans une école maternelle en Ouzbékistan, elle s’est un jour plaint des conditions de travail. Le directeur de l’établissement l’a alors accusée à tort de distribuer de la littérature chrétienne aux enfants et de les forcer à croire.

Dilnara a été renvoyée et a dû payer une amende de 400 euros. Elle est aussi constamment surveillée par la police, qui la convoque plusieurs fois par semaine et l’empêche de quitter la ville ou de se rendre à l’église.

Depuis, elle n’a plus aucun revenu pour nourrir ses deux enfants et sa famille et est continuellement rejetée par la société. Comme tous les employeurs ont été avertis qu’elle est chrétienne, personne n’accepte de lui redonner du travail, ainsi qu'à sa fille.

Mais malgré tout, Dilnara reste reconnaissante envers Dieu. Quand elle n’a plus d’argent, elle remercie Dieu pour l’eau du robinet, la seule chose qui lui reste.

Lorsque des équipiers de Portes Ouvertes sont allés lui rendre visite, ils ont été profondément encouragés par son zèle. Même si elle est très fatiguée à cause du harcèlement constant, elle continue de témoigner courageusement de sa foi.

Sujets de prière

  • Remercions Dieu pour la persévérance de Dilnara
  • Demandons à Dieu de la soutenir dans cette épreuve
  • Prions qu’elle puisse retrouver du travail