Soudan : Il échappe par miracle à une exécution

Dans la province soudanaise du Sud-Kordofan, un chrétien détenu par l'armée pendant 18 jours a réussi à s’échapper le jour prévu pour son exécution

page-cdl-soudanL’armée soudanaise s'en prend habituellement aux militants du SPLM (ex-rébellion sudiste), mais quand elle a arrêté Samir (*) le 20 juin 2011, c’est en raison de sa foi chrétienne. Originaire de Kadugli, cet ancien musulman s’est converti au christianisme il y a une dizaine d’années.

« Ils m'ont insulté, m’ont dit que ce pays est une nation islamique et que je n'avais pas le droit de vivre ici, » raconte-t-il. Pendant son emprisonnement, il a vu six autres chrétiens pris à part et tués un à un ! Lui aussi aurait dû être exécuté, le 18ème jour de son emprisonnement. Mais ce même jour, il a réussi à s'échapper pendant que le gardien faisait une pause. Après son évasion, il a été interrogé à trois reprises lors de contrôles militaires mais personne ne l'a reconnu !

Samir doit toujours se cacher. Comme d'autres chrétiens, il pense que depuis l'indépendance du Sud-Soudan, le gouvernement central vise délibérément la minorité chrétienne du Sud-Kordofan (située au Nord Soudan), afin d'éradiquer l'Eglise de la région et de faire du Soudan un État purement islamique. Pourtant, il ne veut pas céder aux menaces : « Je crois que j'ai encore une mission à accomplir ici, c'est pour cela que Dieu m'a délivré ! » nous a-t-il affirmé quand nous l’avons rencontré. 

(*) Pseudonyme pour des raisons de sécurité

Sujets de prière

  • Remercions Dieu d'avoir permis à Samir de s'échapper
  • Prions que Dieu continue de le protéger et de l'utiliser
  • Prions que Dieu fasse échouer les plans visant à détruire la communauté chrétienne du Sud-Kordofan