Corée du Nord : Le pays des bibles enterrées

La Corée du Nord compte probablement le plus grand nombre de bibles enterrées au monde. Parfois elles nous sont données. Nous espérons les ramener un jour en toute liberté

bible-cdnEnterrer sa bible. C’est un des meilleurs moyens pour garder le précieux livre en lieu sûr en Corée du Nord. Il est interdit de posséder une Bible sous peine d’être envoyé en camp de travaux forcés ou d’être condamné à la peine capitale. Si son propriétaire part en prison, le livre peut passer des années enseveli… jusqu’au jour où il est déterré et, parfois, nous parvient.

La dernière bible qui nous a été donnée a été imprimée à Séoul (Corée du Sud) en 1930. Le livre a été caché quand Kim Il-Sung est arrivé au pouvoir, en 1945. La famille à qui il appartenait a été arrêtée et envoyée en camp de travail. Après bien des années de captivité, la famille a été libérée, et a retrouvé la bible à la même place.

En pleine lumière

Portes Ouvertes a aidé cette famille à reprendre pied. « Ils étaient tellement reconnaissants qu’ils nous ont donné cette bible » raconte Simon, équipier de Portes Ouvertes pour la Corée du Nord. « Bien-sûr, nous nous sommes assurés qu’ils en avaient une nouvelle. »

Nous gardons précieusement ces bibles et livres de cantiques cachés qui ont refait surface et qui nous ont été remis, en priant et en croyant que bientôt, nous pourrons les ramener en Corée du Nord en pleine lumière. Ces documents témoigneront de la fidélité de Dieu devant les Nord-Coréens.

Merci de nous accompagner dans la prière pour qu’il ne soit plus nécessaire d’enterrer les bibles en Corée du Nord. La campagne 100 jours pour la Corée du Nord continue, invitez vos amis à prier avec vous.

Photo : Nous espérons pouvoir un jour ramener, légalement, cette bible en Corée du Nord