Corée du Nord : ces réfugiées qui tiennent ferme

De nombreuses réfugiées nord-coréennes en Chine sont victimes de trafic humain. Elles ont peur de tout, surtout d’être renvoyées en Corée du Nord. Mais parfois, le miracle arrive.

China_2014_460Une prison mentale

On appelle cela « la prison des Nord-Coréennes ». Il s’agit d’un état de peur mêlé d’ignorance du monde extérieur. Les femmes réfugiées de Corée du Nord en souffrent toutes. Pour elles, impossible de faire confiance à qui que ce soit et elles ont du mal à appréhender la manière dont le monde fonctionne, à sortir de la prison dans laquelle la propagande Nord-Coréenne les a mises. Avec l’aide d’églises partenaires, nous soutenons ces réfugiées. Par vos prières, leur vie peut être transformée.

  • Prions pour les réfugiées nord-coréennes en Chine afin qu’elles sortent de leur prison mentale.

Une puissance invisible l’a fortifiée

Myoung He est une rescapée d’un camp de travaux forcés en Corée du Nord. Au cœur de la tourmente, « une force » lui a redonné du courage. Aujourd’hui, réfugiée en Corée du Sud avec sa famille, elle remercie Dieu pour sa fidélité.

Bouton-écouter-son-histoire

  • Prions pour les dizaines de milliers de chrétiens prisonniers dans des camps de travaux forcés en Corée du Nord.

« Je vous remercie »

Mademoiselle H. a risqué sa vie en passant la rivière qui sert de frontière entre la Corée du Nord et la Chine parce que sa famille n’avait plus de nourriture depuis trop longtemps. L’un de ses parents avait failli mourir. Cachée dans un petit village près de la montagne, elle était sans défense et perdue, sans personne pour l’aider. Nous l’avons invitée à rejoindre nos réunions secrètes entre femmes. C’est là que Jésus s’est révélé à elle. C’était la première fois qu’elle en entendait parler et qu’elle réalisait que quelqu’un avait payé ses dettes sur la croix.

Mademoiselle H. a écrit une lettre de remerciement : « Je vous écris, vous dont je ne connais ni le nom, ni le visage, parce que je veux vraiment vous dire MERCI. Je me souviendrai toujours de vous, de votre soutien et de votre amour. J’espère qu’un jour je pourrai vous voir face à face. »

  • Remercions Dieu d’avoir gardé Mademoiselle H. et pour tous les réfugiés nord-coréens qui entendent Sa Parole en Chine.