Faire un don 
 
 

Inde: sequestrée 22 jours dans un centre de yoga

Dans le Kerala, en Inde, un centre de yoga est accusé de convertir par la force des femmes à l’hindouisme.

India-handAccusé de convertir de force des femmes à l’hindouisme, un centre de yoga du Kerala fait actuellement l’objet d’une enquête. Shwela, mariée à un chrétien, raconte comment on a essayé de la dissuader par la force d’adopter la religion chrétienne.

C’est Shwela qui a tiré la sonnette d’alarme en portant plainte après y avoir été détenue et harcelée pendant 22 jours. Cette jeune fille mariée à un chrétien raconte : « on a commencé par m’expliquer que la Bible et le Coran étaient faux et on m’attachait les mains quand je protestais. »

65 autres femmes seraient encore détenues dans le centre

Puis on l’a obligée à dormir à même le sol. Les malades ne recevaient pas de soins, il n’y avait pas d’intimité, elle parle même de harcèlement sexuel. Elle a réussi à s’échapper mais elle s’inquiète des 65 femmes encore détenues dans le centre pour avoir épousé des hommes d’autres religions certaines y seraient depuis des années.

Ce genre de pratique qui vise à faire revenir à l’hindouisme des personnes ayant changé de religion prend de l’ampleur depuis l’arrivée au pouvoir du parti Bharatiya Janata, parti nationaliste dont l’objectif est de débarrasser l’Inde de toute autre religion que l’hindouisme et à qui l’on doit notamment les lois anti-conversion.

Légende photo : En Inde, les femmes éprouvent beaucoup de difficultés quand elles souhaitent quitter l’hindouisme pour une autre croyance.