Joindre la persévérance à l’espérance

Tout au long de cette année, nous vous avons encouragés à être des porteurs d’espérance pour l’Église persécutée. À la fin de cette année, le mot qui me revient à l’esprit est la « persévérance ».

300-Bhoutan_0310103828La situation du Moyen-Orient à la fin de cette année nous conduit soit vers l’espoir (l’Irak, et la libération de Mossoul) soit vers le désespoir (la Syrie). Ailleurs, au Nigéria, le groupe Boko Haram semble être sur la défensive, alors que nous avons relevé l’existence d’une menace, peut-être pire encore, pour les chrétiens. Une menace venant des nomades peuls. Dans quelques semaines, la sortie de l’Index Mondial de Persécution des Chrétiens nous montrera si, ailleurs dans le monde, l’augmentation de la persécution continue…

Faire entendre la voie de l’Église

La Bible nous dit que le but des épreuves est de nous conduire vers la persévérance, ou la patience. Selon Jacques : « l'épreuve de votre foi produit la patience ». Et Paul s’adresse aux Romains en disant : « l'affliction produit la persévérance, la persévérance, la victoire dans l'épreuve, et cette victoire, l'espérance. »

Ainsi, l’espérance et la persévérance sont liées. C’est pourquoi je vous encourage, en cette fin d’année, à joindre la persévérance à votre espérance.

Car ce n’est pas le moment de se relâcher. Plus que jamais, nous devons dire haut et fort que les chrétiens ont leur place chez eux, dans leurs pays, autour du monde, et spécialement au Moyen-Orient. C’est le sens de notre campagne « Espoir pour le Moyen-Orient ». Alors que les données géopolitiques changent, et que les protagonistes cherchent à récolter le fruit de leur engagement, il faut que la voix de l’Église soit entendue et qu’à l’avenir il y ait une place pour les chrétiens.

Notre métier c’est ouvrir des portes

Le prophète Esaïe annonçait la naissance de Jésus à un moment de troubles et de guerres, mais il disait aussi : « Les ténèbres ne régneront pas toujours sur la terre où il y a maintenant des angoisses… Car un enfant nous est né, un fils nous est donné… »

Le message de Noël nous rappelle que notre espérance se trouve surtout dans un fait inébranlable, la naissance d’un Sauveur, du Christ.

Ensemble avec l’équipe de Portes Ouvertes, nous vous souhaitons un Noël riche dans la présence et l’espérance inébranlable de notre Sauveur.

Merci de persévérer pour être porteurs d’espérance. Notre « métier » c’est d’ouvrir des portes vers les pays les plus fermés pour soutenir l’église.

Michel Varton
Directeur de Portes Ouvertes France