Emirats arabes unis

Il existe peu de chrétiens issus de la population locale, ces derniers devant cacher leur foi pour se protéger.

Emirats Arabes Unies

Contexte

Tous les citoyens sont considérés comme musulmans et la loi leur interdit de changer de religion sous peine de mort. Le gouvernement ne reconnaît ni n’autorise l’enseignement d’une autre religion que l’islam.

La Constitution prévoit la liberté de religion à condition que les coutumes, la politique publique ou la morale ne soient pas bafouées. Mais en pratique, le gouvernement limite cette liberté.

Cependant, les Émirats arabes unis sont l'un des pays les plus libéraux du Golfe. Les expatriés constituent près de 80% de la population.

Alors qu'on nous signale peu de violence religieuse, il existe de grandes différences de traitement selon que l’on est chrétien immigré ou chrétien d'origine musulmane natif du pays.

Sources de persécution

Les chrétiens sont confrontés à l’extrémisme islamique mais aussi au totalitarisme du pouvoir.

Les chrétiens d'origine musulmane sont persécutés. Pour éviter la mort, la stigmatisation sociale ou les chantages visant à les faire retourner à l'islam, ils sont contraints de cacher leur foi ou d'aller dans un pays où leur conversion est autorisée. De ce fait, il existe très peu de chrétiens issus de la population locale.

En ce qui concerne les chrétiens immigrés, ils ne peuvent exprimer librement leur croyance religieuse, mais ils bénéficient d’un droit de culte dans des bâtiments prévus à cet effet ou chez eux. Le gouvernement limite cependant la construction de bâtiments pour les immigrants chrétiens. C'est une réalité dans tout le pays, même si certains émirats sont plus stricts que d’autres.

Informations sur la minorité chrétienne

  • Aux Émirats Arabes Unis, les chrétiens sont, pour la plupart, des travailleurs étrangers (asiatiques en plus grand nombre, suivis des Africains et des Européens). L'attitude discriminatoire du gouvernement et de la société islamique conduisent parfois à l’expulsion des chrétiens.
  • La plupart des chrétiens appartiennent aux dénominations catholiques ou orthodoxes. Il existe aussi de petits groupes protestants.
  • Dans les années 90, les ruines de deux monastères de la période pré-islamique ont été découverts sur deux îles d’Abou Dabi. Ils ont été récemment ouverts au public, ce qui est inédit dans la région.