En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. Voir notre utilisation des cookies. En savoir plus
Retour à la carte Retour à la liste
Kirghizistan drapeau web
Dirigeant
Président Sadyr Japarov
Population
6,4 millions
Nombre de Chrétiens
274 000
Religion principale
Islam
Gouvernement
République
Taux de persécution
violence
1,5
vie ecclésiale
12,0
vie civile
10,4
vie sociale
11,1
vie familiale
10,1
vie privée
12,9
Kirghizistan

Au Kirghizistan, les autorités locales ont beaucoup de pouvoir et sont sous influence musulmane, avec de fortes conséquences pour les chrétiens, surtout ceux d’arrière-plan musulman.

Le Kirghizistan est le seul pays d’Asie Centrale avec un président et un parlement élus, mais la corruption est prégnante et des troubles politiques secouent le pays. Le pays, surtout agricole, est un des plus pauvres d’Asie centrale.

SITUATION DES CHRÉTIENS

Dans ce pays à 87% musulman, le gouvernement est strictement laïc, et les chrétiens ont plus de liberté que dans bien d’autres pays d’Asie Centrale. Bien que les églises soient souvent dans l’impossibilité de satisfaire à l’obligation légale de s’enregistrer, elles se retrouvent dans les maisons sans grand risque.

Le Kirghizistan reste un des pays les moins oppressifs d’Asie Centrale à l’égard des chrétiens. Mais il est très traditionnaliste, et la culture musulmane y prévaut. En dehors de Bichkek, la capitale, l’oppression musulmane est forte. Les églises orthodoxes ayant peu de contact avec la population, elles sont moins visées.

Ce sont surtout les églises qui évangélisent et les chrétiens d’arrière-plan musulman qui subissent cette oppression. Ils deviennent cibles des prêches d’imams locaux, se font harceler tant dans la sphère privée que par les autorités locales. Ces chrétiens subissent parfois des violences physiques pour revenir à l’islam, voire sont bannis. Des baptêmes et des enterrements chrétiens ont été perturbés.

GÉOGRAPHIE DE LA PERSÉCUTION

Il n’y a pas de région spécifique à la persécution des chrétiens au Kirghizistan. Mais la pression islamique sur les chrétiens d’arrière-plan musulman est plus importante en dehors des grandes villes.

HISTOIRE DE L'ÉGLISE DANS LE PAYS

Le christianisme est arrivé en Asie Centrale aux VIIe et VIIIe siècles. Éradiqué par les Mongols musulmans au XIVe siècle, il est revenu avec les Russes orthodoxes à partir de 1867, puis avec des populations que Staline y déporta pendant la guerre. Après la chute de l’URSS en 1991, de nombreux chrétiens kirghizes ont émigré, mais de nouveaux groupe de croyants sont apparus.

AUTRES GROUPES RELIGIEUX PERSÉCUTÉS

Témoins de Jéhovah et musulmans ahmadis.

Les dernières actualités