Mexique

L’extrême violence dont les chrétiens et les églises sont parfois victimes les poussent à se retrancher derrière les murs de leurs maisons et de leurs lieux de cultes.

page-mexiqueContexte

Bien que considéré comme majoritairement catholique, un certain nombre de chrétiens y sont persécutés.

Les organisations criminelles et les cartels de la drogue s’en prennent aux chrétiens car ils considèrent les églises comme des sources de revenus (extorsions de fonds) et parce que les églises organisent des programmes de désintoxication pour les alcooliques et les drogués.

Dans les Etats du sud du Mexique, tous les villageois doivent se plier aux us et coutumes indigènes traditionnelles pour garantir une homogénéité de la société par le mode de vie.  Dès qu’un villageois adopte une autre religion, il est menacé car il ne suit plus ces coutumes traditionnelles

Sources de persécution

Au Mexique, la corruption organisée qui sévit dans le pays ainsi que les rivalités ethniques, sont les principales sources de persécution. Ces phénomènes sont plus ou moins présents en fonction des régions.

La corruption organisée, les syndicats du crime et les narcotrafiquants ont dans leur collimateur de nombreuses églises, en particulier celles qui ont des centres et des programmes de désintoxication.

La corruption organisée qui sévit dans le pays pèse sur tous les chrétiens, à la fois dans leur vie privée, familiale, sociale, ecclésiale et civile. Elle handicape aussi beaucoup les églises car leurs responsables sont souvent victimes de violences et d’extorsions de fonds à répétition, ce qui engendre de la peur parmi les paroissiens qui n’osent plus venir à l’église.

Les rivalités ethniques pèsent aussi dans la vie sociale des chrétiens en les privant des services de base dont bénéficient les villageois. Un certain nombre de tribus indigènes dans les Etats du sud tentent d’imposer des traditions ancestrales. Ceux qui refusent ces pratiques sont mis au ban de la société par des caciques locaux. Ces dernières années, ce sont surtout des évangéliques, des pentecôtistes et, dans une moindre mesure, certains presbytériens qui ont subi leurs exactions.

Informations sur la minorité chrétienne

  • Le Mexique compte 85% de catholiques, 10% d'autres dénominations chrétiennes, dont plus de la moitié sont évangéliques.
  • Le syncrétisme entre les traditions religieuses européennes et pré-hispaniques indigènes est fréquent, surtout dans les populations rurales.