Guérison en profondeur

Keiu s’est battue chaque jour pour son mari emprisonné. Mais elle est arrivée au bout de ses forces…C’est là que Dieu a commencé à agir en profondeur dans sa vie, au travers du programme Priscilla.

photo-1-home.jpgLe mari de Keiu a passé 4 ans en prison, simplement pour avoir aidé un chrétien persécuté dans un village au nord du Vietnam.

Au début, Keiu était très apeurée, se sentant impuissante. Elle était régulièrement convoquée au poste de police, et y subissait menaces, interrogatoires et insultes à l’encontre de son mari. Elle était suivie en permanence par deux à trois policiers.

Une « épine dans le pied » pour ses persécuteurs

Au fil des semaines, grâce à la prière incessante, Keiu a surmonté le choc et a commencé à se battre pour son mari. Elle a lutté pour pouvoir lui apporter ses médicaments en prison, elle a payé le personnel de cuisine pour qu’il ait une ration suffisante de protéines chaque jour, elle s’est battue même pour faire respecter ses droits civiques.

Elle est ainsi devenue une véritable « épine dans le pied » pour les autorités vietnamiennes. « Avant, c’était toujours eux qui venaient me chercher. Après, c’est moi qui allais au poste de police matin et soir, en leur demandant de résoudre le cas de mon mari. Chaque jour je m’assurais de faire quelque chose pour me battre pour ses droits. »

Mais parfois nos forces arrivent à leurs limites…

C’est usant de se battre seule… Au bout de deux ans Keiu était épuisée et a commencé à glisser vers la dépression. La prière était la seule chose qui lui restait.

Portes Ouvertes l’a invitée à suivre le programme Priscilla, un programme de formation pour femmes au concept novateur, qui englobe tous les aspects de la personne.

Restaurée par Dieu, au travers du programme Priscilla

« Cela a été le début de ma restauration par Dieu. Pour la première fois, j’ai pu prier pour la douleur à l’intérieur de mon cœur. »

Progressivement, elle a pu à nouveau ressentir de la joie, et apprendre à mieux gérer ses moments de tristesse et de découragement. La formation l’a aidée à mieux comprendre sa valeur et son identité en Christ. « J’ai pris confiance en moi et j’ai également appris à gérer les différents aspects de ma vie de façon équilibrée, beauté intérieure comme extérieure, vie d’église et vie de famille. »

Dieu l’a équipée dans l’épreuve

Aujourd’hui, le mari de Keiu est libre, bien qu’assigné à rester dans son village. Kieu, quant à elle, est très impliquée dans une église locale grandissante dans le Nord, où elle suit une autre formation de Portes Ouvertes destinée à équiper les croyants en vue d’un ministère pastoral. Elle a également suivi une formation pour devenir elle-même formatrice Priscilla.