« Heureux les persécutés ! »

Malgré toutes ses épreuves, Fatima se considère comme bénie et répète: « Heureux les persécutés ! » Portes Ouvertes essaie de l’entourer au mieux, spirituellement comme matériellement.

300-200-cdf-article2.jpg« J’ai souffert parce que j’aime Jésus mais je suis prête à payer le prix pour ma foi en Lui » explique Fatima à ses visiteuses. Cette jeune femme vit au Cameroun et a été élevée dans une famille musulmane très engagée. Alors qu’elle fréquentait une école primaire catholique, elle était déjà attirée par la foi chrétienne. Malgré l’interdiction faite aux élèves musulmanes, elle avait suivi les cours de catéchisme. Ensuite, elle avait découvert une bible chez une amie, l’avait ouverte et était tombée sur le verset :
 « Heureux les persécutés ! » Ces mots l’avaient marquée, et elle les avait écrits sur la porte de sa chambre.

Prévenue par un rêve

A 15 ans, mariée et mère de trois enfants, Fatima fait un rêve étrange. Dans son songe, il y a deux pièces. Une pleine de lumière, l’autre complètement sombre. Elle se retrouve dans cette dernière. Un homme lui dit ensuite de quitter cette pièce et d’entrer dans celle remplie de lumière et de paix. Puis elle se voit entourée de musulmans qui lui jettent divers détritus et crient: « Pourquoi es-tu partie? » A son réveil, Fatima comprend instinctivement que, si elle quitte l’islam, elle sera persécutée. Pourtant, elle se procure un Nouveau Testament et le lit. Après quelque temps, elle accepte Jésus dans sa vie.

Entourée dans la tourmente

Malheureusement, la femme à qui elle se confie rapporte tout à son père. La nouvelle se répand, sa famille devient menaçante. Un jour, son bébé tombe malade. Dans la nuit, elle fait un autre rêve. Un homme lui parle et lui dit: « Ton enfant a été empoisonné, il faut prier. » Elle se réveille immédiatement, se met à intercéder, et son fils guérit. Mais son mari demande le divorce. Fatima ne sait pas où se réfugier et comment subvenir aux besoins de sa famille. Son père fait pression et met tout en œuvre pour la forcer à revenir à l’islam.

150-100-cdf-article2-2Cependant, Dieu prend soin d’elle et met sur son chemin Esther, une chrétienne travaillant avec des femmes d’origine musulmane. Elle aide Fatima, spirituellement et financièrement. Elle la présente à l’équipe de Portes Ouvertes qui lui propose des cours de couture et lui offre une machine à coudre. Bien qu’affaiblie par un asthme sévère, Fatima, malgré toutes ses épreuves, se considère comme bénie et répète:
« Heureux les persécutés !  »

Merci de prier pour :

  • La guérison de Fatima
  • Que ses enfants découvrent Jésus
  • Qu’elle puisse subvenir aux besoins de sa famille
  •