Campagne Nigéria
 

Campagne Nigéria : plus de 5 300 pétitions envoyées !

Prochaine étape : rencontrer l’ambassadeur pour lui présenter nos préoccupations concernant les chrétiens persécutés du Nord-Nigéria.

Pétition clôturée

La campagne de pétition pour les chrétiens persécutés du Nord-Nigéria est clôturée. Plus de 5300 pétitions ont été envoyées à l’ambassade du Nigéria en France et nous vous en remercions.

Prochaine phase : solliciter et obtenir un rendez-vous avec l’ambassadeur du Nigéria en France. Nous aimerions aussi mener cette action auprès de plusieurs ambassades du Nigéria en Europe. Merci de prier pour cela.

Une lettre au président

Même si les conséquences concrètes de cette action plaidoyer pour le Nigéria ne sont pas encore visibles sur le terrain, l’information est passée auprès des politiques et de certains médias français. Les représentants politiques rencontrés (députés et sénateurs) étaient tous très intéressés par notre analyse sur la persécution des chrétiens au Nord-Nigéria et désireux d’agir. Des sénateurs ont même écrit une lettre au président de la République suite à notre audit.

Sur le terrain

Grâce à vos dons, nous pouvons soutenir les chrétiens réfugiés à l’intérieur du Nigéria et leur apporter une aide post-traumatique, socio-économique et spirituelle. Des équipiers de Portes Ouvertes France se sont rendus sur place pour rencontrer ces chrétiens. Ces derniers nous font part de leur reconnaissance et remercient ceux qui ont prié et donné.

Auditions fructueuses pour les chrétiens du Nord-Nigéria

Campagne Nigéria

Depuis des décennies, les chrétiens du Nord Nigéria subissent de tragiques violences dans l’indifférence générale. Nous avons voulu alerter le gouvernement du Nigéria et lui demander d’agir. 

Lancée début avril, la campagne de soutien envers les chrétiens du Nord-Nigéria a permis à un témoin de la persécution au Nigéria, le professeur Turaki, de présenter un rapport lors d’une conférence de presse, au Quai d’Orsay, au Sénat et à l’Assemblée nationale.

Cette campagne était aussi organisée au niveau européen impliquant la Norvège, les Pays-Bas, l’Allemagne, la Grande-Bretagne, la France et la Belgique. Dans ce dernier pays, nous avons pu présenter un audit au Parlement Européen.

Violence-religieuse

L’Église du Nigéria en grand danger

Des millions de chrétiens sont touchés. La plus grande association de chrétiens du Nigéria (CAN) et Portes Ouvertes ont mené une enquête qui porte sur plusieurs années. Cette enquête chiffrée montre que depuis des décennies, l’ampleur et l’impact de la persécution met en danger d’extinction l’Eglise du Nord Nigéria. Il est urgent d’agir !

Un plan d’action en 4 points :

  1. L’Appel : en février, Michel Varton, directeur de Portes Ouvertes France est parti au Nigéria pour recevoir l’Appel des chrétiens du Nigéria et constater la gravité de la situation.
  2. La lettre de plaidoyer : en mars et avril, lancement d’une campagne de plaidoyer pour toucher les autorités nigérianes.
  3. Les rencontres diplomatiques : d’ici fin 2016, des rencontres seront suscitées avec des représentants politiques.
  4. L’aide sur le terrain : toute l’année, répondre aux besoins pressants des chrétiens sur place par un soutien concret.

 

Voici notre réponse à leur appel

La situation est sans appel : l’Eglise et les chrétiens du Nigéria ont besoin de nous aujourd’hui. Devant leur détresse, comment ne pas leur venir en aide ? Cette année, Portes Ouvertes veut s’engager de manière particulière pour ce pays.

Equivalences Dons

FAIRE UN DON

 

La prière est indispensable

Prier est souvent la première chose que les chrétiens persécutés nous demandent de faire. Pour aboutir, nos actions ont besoin de vous. Voici 5 sujets à porter en prière :

  • Liberté de culte : inscrite dans la Constitution mais non respectée. Prions pour qu’elle le soit.
  • Familles brisées : prions pour les proches des plus de 11 500 chrétiens morts pour leur foi depuis 2006.
  • Chrétiens déplacés : ils sont plus de 1,3 million depuis 2000. Prions pour eux et ceux qui les accueillent.
  • La survie de l’Église : dans certaines zones elle risque de disparaître. Prions pour que cela n’arrive pas.
  • La campagne « Porteurs d’espérance pour le Nigéria » : prions qu’elle porte du fruit pour les chrétiens.

 

 

photo-ChristianaChristiana, victime de persécution au Nord Nigéria

La vie de Christiana a basculé en février 2015 quand son mari a été tué lors d’une attaque de bergers Peuls et son corps brulé. « Nous vivons avec les Peuls. Ils nous ont tué pour une seule raison : c’est parce que nous sommes chrétiens. » Portes Ouvertes lui apporte une assistance afin qu’elle puisse continuer à élever ses enfants. « Nous avons besoin de vos prières. Priez pour mes enfants afin qu’ils grandissent dans la foi et aussi pour ma santé. »