Indonésie : 2 églises brûlées en 3 mois

Deux églises ont été brûlées en l’espace de trois mois dans le département d’Aceh Singkil. En tout 10 églises sont aujourd’hui menacées.

300x200En Indonésie, les églises de la province d’Aceh et plus particulièrement du département d’Aceh Singkil sont particulièrement visées par des extrémistes islamiques. Dans cette province, qui est la seule à appliquer la charia, l’église HKI a été brûlée en octobre 2015. Avant l’incident, un pasteur témoigne avoir vu une centaine de personnes manifester devant un hôtel de police et une administration pour demander la fermeture de toutes les églises du département. Le département d’Aceh Singkil comprend 10 églises. L’une d’entre elles, l’église GKPPD a été brûlée pour la troisième fois en trente ans, le 18 aout 2015. Ce jour-là, les policiers avaient découvert une machette et les traces de véhicules sur le site de l’incendie criminel. Pourtant, ils ont déclaré, par crainte des extrémistes islamiques, que le sinistre avait été produit par un court-circuit. Les 350 chrétiens de cette église ont alors acheté une bâche en plastique sous laquelle ils se réunissent dans la cour de l’église, protégés par des policiers. Le pasteur de cette communauté déclare : « J’encourage notre assemblée à ne pas céder à la tentation de la vengeance, si nous répondons par la violence, en quoi serions-nous différents de ceux qui nous ont agressés ? » Il ajoute : «  Ce qui m’encourage, c’est de savoir que partout dans le monde, nos frères et nos sœurs sont en train de prier pour nous. Priez pour que Dieu touche les cœurs de nos persécuteurs afin qu’ils se tournent vers lui. » L’Indonésie est un pays classé en 47ème position de l’Index Mondial de Persécution, un classement qui recense les 50 pays où les chrétiens sont le plus persécutés.