Mauritanie : choisir Dieu ou l'argent ?

La Mauritanie est l’un des pays les plus pauvres au monde. C’est un défi supplémentaire pour les chrétiens mauritaniens de souche pour qui, croire en Jésus-Christ, est une prise de risque.

300x200Le gouvernement de Mauritanie exerce une énorme pression afin que l’islam soit la seule religion autorisée dans ce pays. Pourtant, beaucoup de Mauritaniens découvrent la foi chrétienne suite à des rêves, des visions ou des miracles et deviennent disciples de Jésus-Christ. Très vite, un nouveau défi s’impose à eux : mettre leur  confiance en Dieu malgré la gigantesque pauvreté dans laquelle est plongé le pays. La Mauritanie est dans le top 30 des pays les plus pauvres du monde. Les différences de niveaux de vie entre les chrétiens étrangers et les autochtones peuvent entraîner des jalousies, de l’amertume. C’est exactement ce qu’a expérimenté Ahmed. Cet homme âgé de 33 ans est devenu chrétien après avoir demandé la prière au nom de Jésus-Christ pour la guérison de sa fille. Par la suite, Ahmed est entré en contact avec d'autres croyants d'arrière-plan musulman. Ils étaient membres d’un petit réseau souterrain qu’ils avaient fondé en Mauritanie. Mais très vite, c’est la désillusion. Pourquoi donc ? Il nous raconte que malgré la communion fraternelle et les études bibliques rudimentaires, il a découvert une obsession dans le groupe : vouloir s’enrichir. Peu à peu, Ahmed est entré dans une sévère convoitise, la foi d’Ahmed était comme étouffée par la cupidité. Il arrive que des chrétiens de l’Eglise persécutée soient tiraillés entre le désir de réjouir le cœur de Dieu et celui de ne pas céder aux convoitises. Ces tentations ne sont pas nouvelles pour l’Eglise en générale, puisque dans la Bible l’apôtre Paul encourageait un autre chrétien Timothée à ne pas céder à « l’amour de l’argent,  racine de tous les maux » mais plutôt à poursuivre la justice, la piété, la foi, l’amour, la patience et la douceur d’Esprit.