Il sert Dieu sous la menace des talibans

Jean fait un métier très dangereux. Très peu de gens savent où il se trouve et ce qu’il fait, même sa femme et son fils ne le savent pas. Son métier ? Il enseigne au sein d’un institut biblique dans une région où les talibans règnent...

L’influence de l’islam est très forte et la pression sociale et familiale est elle aussi très importante. Lorsqu’un chrétien de l’ombre est démasqué, il est aussitôt persécuté par les talibans.

Et pourtant, Jean sent que quelque chose change dans la région. Dieu construit son Eglise, même au pays des talibans : « Pendant des siècles » explique-t-il, « les chrétiens ont prié pour notre région. Et pendant des siècles, nous n’avons pas vu de résultat pour leurs efforts et leurs prières. Mais cela est en train de changer. Dieu se révèle à Son peuple. Il est temps pour nous de récolter les fruits ! »

Mais la tâche n’est pas facile. Choisir d’étudier ou d’enseigner la bible dans cette région est très risqué, la menace est omniprésente. Pourtant les étudiants qui suivent les cours de Jean persévèrent. A l’institut, ils étudient la Bible, l’éthique, la gestion des responsabilités, la sociologie, l’hygiène… « Le but de l’école biblique est de former des chrétiens pour être des responsables d’église, des personnes capables d’implanter une église dans leur région et de la diriger. C’est important pour moi d’être ici parce que leur travail va comporter d’énormes défis. »

Même s’il est très enthousiaste et encouragé par la situation, Jean reste conscient des dangers : « La seule manière de tenir c’est de regarder à Dieu. Notre seule réponse aux menaces des talibans, c’est de nous remettre entre les mains de Dieu. Nous voulons rester fidèles mais c’est très dur. Nous avons besoin de force pour endurer. Priez pour nous. »

Sujets de prière

  • Remercions Dieu pour le courage d’hommes et de femmes qui, comme Jean, servent Dieu sous la menace des talibans
  • En ce week-end de Pâques, prions pour leur sécurité ainsi que pour celle des étudiants
  • Prions pour que Dieu appelle plus d’hommes et de femmes à Lui et pour que l’Eglise grandisse