L’Eglise clandestine survit

Amina Ibrahim Hassan est une chrétienne d’origine musulmane. Depuis sa conversion en 2005, elle était très impliquée dans l’Eglise clandestine somalienne. Elle travaillait également pour plusieurs ONG en Somalie. Mais aujourd’hui, menacée de mort, elle est en fuite avec son fils de deux ans.

Amina et son mari, Mohammed Ahmed Ali avaient à cœur d’encourager les chrétiens des alentours de Mogadiscio qui font face à de fortes pressions. Ali avait donc décidé d’organiser une soirée spéciale pour le Nouvel An. Une idée qui n’a pas plu aux membres du groupe extrémiste Al-Chabaab. Le 1er janvier dernier à midi, des membres de ce groupe terroriste n’ont pas hésité à assassiner Ali pour empêcher la tenue de la soirée. Agé de 41 ans, celui-ci s’était converti en 2000 grâce à un oncle chrétien.

Le lendemain, quand Amina a appris la mort de son mari, elle était complètement effondrée. Elle se sentit perdue lorsqu’elle reçut des menaces de mort par téléphone. Alors le 4 janvier au matin, portant son fils, elle a pris le premier bus pour quitter le pays. Ils ont atteint le Kenya le 20 janvier dernier. « Même après avoir tout perdu, mon mari et mes biens, je suis reconnaissante au Seigneur d’avoir pu arriver jusqu’au Kenya » nous a confié Amina.

En 2009, au moins 15 chrétiens ont été tués en Somalie, parmi lesquels des femmes et des enfants. Le groupe terroriste Al-Chabaab, en lien avec Al Qaeda, a mené un plan visant à débarrasser le pays des « non-musulmans ». Malgré le danger, une petite Eglise clandestine survit en Somalie.

Sujets de prière

  • Remercions Dieu pour les chrétiens en Somalie qui bravent tous les dangers pour annoncer l’Evangile
  • Prions pour la sécurité d’Amina et de son fils. Prions pour qu'Amina garde espoir
  • Prions pour que Dieu mette un terme à l’instabilité politique chronique et à la violence qui règnent dans le pays