Un havre de paix pour Gulshan et Latifa

“Le Seigneur est un refuge pour l’opprimé (*)” Aujourd’hui Gulshan et Latifa, deux chrétiennes d’origine musulmane d’Asie Centrale saisissent pleinement le sens de cette promesse de la Bible.

Gulshan et Latifa sont toujours prêtes à témoigner de ce qu’elles vivent avec Jésus et lorsqu’une amie leur a donné l’occasion de discuter avec des non-chrétiennes, elles ont accepté sans hésiter.

Alors qu’elles étaient réunies autour d’une tasse de thé, la police est arrivée et après avoir fouillé en vain la maison, elle a emmené les deux jeunes femmes.

Retenues six heures au poste de police, elles ont été maltraitées parce qu’elles refusaient de signer une déclaration qui les accusait d’exercer “des activités missionnaires illégales”. Incertaines quant à la suite des évènements et souffrant d’une commotion cérébrale pour l’une d’entre elles, elles ont alors été secrètement conduites dans une des maisons d’accueil gérées par Portes Ouvertes.

A l’abri, elles ont ainsi pu se ressourcer en passant du temps dans la présence de Dieu, et profiter de la communion fraternelle offerte par les autres chrétiens sur place. En leur absence, elles ont été condamnées à verser une forte amende que Portes Ouvertes s’est chargé de payer.

Aujourd’hui le calme est revenu et Gulshan et Latifa, renouvelées physiquement et spirituellement sont prêtes à rentrer chez elles.

(*) Psaume 9 :9

Sujets de prière

  • Remercions Dieu pour ce refuge dont ont pu profiter Gulshan et Latifa
  • Prions Dieu qu’Il les garde à leur retour chez elles
  • Prions pour la sécurité et le témoignage des chrétiens de l’ombre en Asie Centrale