Face à la propagande, prions le vrai Dieu

Le gouvernement impose la célébration des dirigeants dans toute la Corée du Nord. Le 15 avril sera un point culminant de cette propagande. Tenons-nous sur la brêche

page-cdn20 000 tonnes d’aide par mois

Deux mois après la mort de Kim Jong-Il, la Corée du Nord a accepté de suspendre ses activités nucléaires en échange d’une aide alimentaire apportée par les Etats-Unis (20 000 tonnes par mois pendant douze mois). Les instances politiques occidentales restent tout de même prudentes sur les réelles intentions du pays communiste.

  • Remercions Dieu pour l’aide alimentaire. Prions pour qu’elle parvienne bien à ceux qui ont faim, surtout les enfants.

La propagande s’intensifie

Le culte voué à la dynastie des Kim et entretenu depuis 1948 par une redoutable propagande qui s'est intensifiée depuis la mort de Kim Jong-Il, le 17 décembre 2011, d'une crise cardiaque à l'âge de 69 ans. Une gigantesque sculpture a été construite en sa mémoire sur le Mont Sokda. Les dirigeants prévoient aussi d’extravagantes célébrations en l’honneur des 100 ans du fondateur de la Corée du Nord, Kim Il-Sung. Portes Ouvertes a lancé une campagne de 100 jours de prière pour la Corée du Nord.

  • Prions pour que les Nord-Coréens tournent leurs yeux vers le vrai Dieu.

« Nous ne craignons rien »

Quels que soient les choix politiques du jeune dirigeant Kim Jung-Un, cela affectera l’Eglise. Mais la propagande du régime n’a pas empêché Kim Il-Sung et Kim Jung-Il de mourir et l’histoire a montré que 60 ans de persécution n’ont pas réussi à anéantir l’Eglise. Cette dernière est plus audacieuse que jamais. Un responsable d’une église secrète nous a confié : « Avec votre soutien et vos prières, et sous la direction et les conseils de notre Roi Puissant, nous allons continuer à travailler pour Son Royaume. Nous ne craignons rien. »

  • Prions pour Kim Jung-Un et pour que ses décisions soient inspirées de Dieu.