Pakistan : Six fillettes chrétiennes violées

Le fils d'un propriétaire terrien a avoué avoir violé 6 jeunes filles chrétiennes. Seuls les parents de l'une d'entre elles ont porté plainte. Les autres ont peur des représailles

Jeune fille pakistanaiseLe 10 décembre dernier, dans la province du Penjab à l’est du pays, Sahil Abid, âgé de 7 ans travaillait dans les champs avec sa sœur de 10 ans. Alors qu’ils chargeaient de la canne à sucre sur une remorque, Mohammed Aftab, surgi de nulle part, s’est saisi de la fillette et a disparu dans le champ de canne à sucre où il l’a violée. Le petit frère, impuissant, a appelé à l’aide mais personne ne s’est manifesté.

Par la suite, les parents de la fillette ont porté plainte contre ce fils de propriétaire terrien récidiviste. Ayant reconnu les faits, il a été arrêté et transféré à la prison centrale de Faisalabad où il attend d’être jugé.

C’est la fin de l’impunité pour ce jeune homme de 25 ans qui en est à sa sixième agression sexuelle sur mineure. Jusqu’à présent, les familles des victimes, craignant d’attirer de nouvelles persécutions sur la communauté chrétienne n’avaient pas osé porter plainte.

Au Pakistan, il n’est pas rare que de riches propriétaires terriens abusent des jeunes chrétiennes qui travaillent sous leurs ordres, comme domestiques ou ouvrières. Les chrétiens étant considérés comme des citoyens de seconde zone dans ce pays, les violeurs savent que les familles hésiteront à porter plainte et que par conséquent ils ne craignent rien. D’ailleurs, la famille de la fillette violée par Mohammed Aftab est vivement critiquée par les chrétiens locaux parce qu’elle a osé aller voir la police. Ils s’attendent désormais à des représailles.

Sujets de prière

  • Remercions Dieu qui a permis que justice soit rendue à la famille de la fillette violée
  • Prions pour les chrétiens et leur témoignage dans la société pakistanaise
  • Prions pour que ceux qui persécutent les chrétiens se repentent et cessent

SourcePortes Ouvertes