Soudan : le pasteur Hassan et l’étudiant Abdumonem libérés !

Le 11 mai au Soudan, Abdumonem Abdumawla et le pasteur Hassan Abduraheem Taour sont sortis de prison à la faveur d’une grâce présidentielle.

abdel_taour2Abdumonem et Hassan sont libres ! Après avoir été graciés par le président Omar El-Béchir, ils ont quitté leur prison de Khartoum il y a quelques jours pour retrouver leur famille. Jan Figel, envoyé spécial pour la promotion de la liberté de religion et de conviction en dehors de l’Union Européenne, était intervenu en leur faveur en mars dernier lors d’une visite dans la capitale soudanaise.

Leur libération fait suite à celle de Petr Jasek intervenue le 26 février, sur ordre du président El-Béchir.

Incitation à la haine

Les 3 hommes avaient été arrêtés en même temps en décembre 2015. L’humanitaire tchèque Petr Jasek avait été accusé d’espionnage, Abdumonem et Hassan de l’avoir aidé.

Leur cas s’était aggravé en janvier, quand le tribunal avait ajouté à leur dossier deux nouveaux chefs d’accusation, celui d’incitation à la haine entre groupes religieux et celui de diffusion de fausses informations. Les 3 chrétiens avaient alors été condamnés respectivement à 23 ans et à 12 ans de prison.

Une persécution toujours plus forte

Cette libération est une nouvelle encourageante pour les chrétiens soudanais alors que la persécution ne cesse de s’intensifier dans le pays.

Le Soudan occupe la 5ème place de l’Index Mondial de Persécution des Chrétiens 2017 établi par Portes Ouvertes, alors qu’il n’était que 8ème en 2016.

Légende photo : Abdumonem Abdumawla et le pasteur Hassan Abduraheem Taour enfin libres

Sujets de prière :

  • Remercions Dieu pour cette libération,
  • Prions pour les chrétiens soudanais encore en prison,
  • Prions pour le témoignage des chrétiens dans une société soudanaise de plus en plus radicalisée.