Égypte : un 8ème copte tué dans le Nord Sinaï

Le 6 mai, à Al Arish, dans le Sinaï égyptien, un copte de 40 ans a été abattu en pleine rue par 4 hommes armés et masqués.

funérailles_nabil_mansour_copte_sinai_egypte-770Nabil Mansour, copte égyptien, était marié et père de deux enfants. Comme 70% des chrétiens, la famille Mansour avait fui le Sinaï en février en raison des menaces terroristes. Le 2 mai, Nabil était revenu à Al Arish pour récupérer un document scolaire concernant son aîné. Mais sa démarche a pris plus de temps que prévu.

Quatre hommes masqués

Le 6 mai après-midi, recevant un appel de sa femme dans son ancienne boutique, il est sorti. Des témoins ont vu alors quatre hommes masqués le traiter d’infidèle et tirer sur lui quatre balles, dont deux à la tête. Nabil était un diacre copte humble et pacifique.

Éliminer les chrétiens

Cette attaque suscite une nouvelle fuite des chrétiens. En février une femme copte avait vu les assassins de son mari et de son fils cocher une liste de victimes potentielles. Un groupe affilié à l’Etat islamique veut éliminer les chrétiens du Sinaï et terrorise ceux qui ne respectent pas leurs règles fondamentalistes.

Légende photo : Funérailles de Nabil Mansour