Tadjikistan: un pasteur placé en isolement

Le pasteur tadjik Bakhrom Kholmatov, emprisonné pour sa foi, a été transféré loin de chez lui et placé en isolement.

tadjik-bahrom-and-wifeNouveau coup dur pour la femme et les 3 enfants du pasteur Bakhrom Kholmatov au Tadjikistan. Celui-ci vient d’être placé en isolement après avoir été transféré dans une nouvelle prison dans la ville de Yavan à 350 km de chez lui.

« Nous ne savons pas exactement quand il a été mis en isolement ni quand il pourra rejoindre les autres prisonniers », témoigne un autre chrétien qui souhaite rester anonyme, « mais sa famille peut lui rendre visite et lui envoyer des colis. Il a sa bible avec lui et il a le droit de la lire. »

Raid de la police secrète

Le 10 avril 2017, le comité de sécurité nationale, nom officiel de la police secrète, a fait une descente dans son église. Après avoir roué de coups des paroissiens et confisqué des recueils de cantiques et de la littérature chrétienne, ils ont arrêté le pasteur.

En juillet, un tribunal l’a condamné à 3 ans de détention pour « incitation à la haine et extrémisme » sur la base des chants qu’ils ont trouvés dans les recueils.

Pendant ce temps, dans l’église dont le pasteur avait la responsabilité, les cultes continuent. Mais, comme témoigne un paroissien, « rien n’est plus pareil après ce qui s’est passé. » Cette église se situe à Khujand, dans le Nord du pays.

Légende photo : Le pasteur Bakhrom Kholmatov et son épouse Gulnora