L’espérance en action pour les chrétiens persécutés

Jésus nous a prévenus : il nous envoie comme des brebis au milieu des loups ! Mais pas sans espérance…

300-magazine-octobreCe jour-là, Jésus organise ce qui est peut-être la première « mission » chrétienne de tous les temps. Il réunit ses disciples pour les envoyer dans les bourgs et les villes d’Israël afin d’y enseigner et y prêcher. Ce n’est pas une tâche paisible. Leur mission, dit Jésus, va sans doute provoquer de la persécution et de la division (Matthieu 10).

Aujourd’hui toujours, quand la Bonne Nouvelle est annoncée, elle s’accompagne très souvent d’opposition et de persécution. Tel est le cas en Asie Centrale ou au Moyen-Orient, des régions où l’Église est très minoritaire. C’est pour cela que notre vision d’être « porteurs d’espérance » est si importante, non seulement pour les chrétiens persécutés et les nouveaux convertis, mais pour tous. L’espérance dont nous parlons n’est pas simplement une aide précieuse pour ceux qui souffrent : elle est une démonstration du Royaume de Dieu dans les pays de persécution. Je pense à cette musulmane, en Irak, qui a dit : « Je n’ai que Dieu au ciel et les chrétiens sur terre pour m’aider. »

Jésus envoie les disciples pour annoncer le message du salut, pour guérir les malades, pour ressusciter les morts et pour chasser des démons. L’Évangile est plus qu’une annonce : il est une démonstration. Il est la foi traduite en action.

Avec votre aide, nous nous engageons auprès des chrétiens persécutés pour leur apporter un enseignement, un soutien pratique sous forme de formation d’aide humanitaire ou de conseils post-traumatiques. Grâce à vos prières et à votre soutien, nous portons l’espérance aux chrétiens persécutés et le Royaume de Dieu est annoncé à tous.

Merci d’être avec nous.

Michel Varton
Directeur de Portes Ouvertes France