Arabie Saoudite

Dans ce royaume wahhabite, il n’existe aucun bâtiment d’église et un saoudien n’a pas le droit de devenir chrétien.

Contexte

arabie-saouite

De manière générale, la société saoudienne est opposée à tout ce qui n’est pas lié à l’islam. Le sentiment antichrétien est largement répandu parmi les citoyens. Le gouvernement monarchique maintient un système islamique strict qui exclut les chrétiens et interdit tout lieu de culte non musulman. Tous les sujets du royaume saoudien sont obligatoirement déclarés musulmans.

En Arabie Saoudite, le système législatif islamique s’impose à tous, y compris aux chrétiens étrangers. Il est strictement interdit à un chrétien de parler de sa foi à un musulman, sous peine d’expulsion ou d’emprisonnement. Malgré cela, il existe quelques milliers de chrétiens saoudiens, dont le nombre augmente. Ils deviennent de plus en plus hardis pour partager leur foi chrétienne via internet, au risque de graves représailles de la part de leur famille ou des autorités.

Situation des chrétiens

En Arabie Saoudite, les chrétiens sont pour la plupart des expatriés venus d’Afrique ou d’Asie (Inde, Pakistan, Philippines...). Ils constituent une main d’œuvre souvent exploitée, méprisée, parfois maltraitée verbalement et même physiquement.

Les chrétiens saoudiens d’arrière-plan musulman subissent la pression la plus sévère, car quitter l’islam pour une autre religion est passible de la peine capitale dans leur pays.

Dans les premiers siècles après Jésus-Christ, l’Arabie Saoudite comptait une large communauté chrétienne avec son clergé et ses églises. Il existait aussi des synagogues. Les chrétiens et les juifs ont été expulsés ou convertis de force pendant les conquêtes islamiques.

Exemples de persécution

18 septembre 2017 - Un rapport de l’Observatoire des Droits Humains rapporte que, dans les écoles du royaume saoudien, les élèves reçoivent « une éducation contenant un langage de haine et de sévères critiques » envers ceux qui ne suivent pas l’islam sunnite, dont les chrétiens.

27 août 2016 - 27 chrétiens libanais, dont des femmes et des enfants, ont été arrêtés par la police à leurs domiciles respectifs dans la région de La Mecque.