Arabie Saoudite

Dans ce royaume wahhabite, il n’existe aucun bâtiment d’église et un saoudien n’a pas le droit de devenir chrétien.

arabie-saouite

Contexte

Le décalage se fait de plus en plus sentir entre la monarchie conservatrice et la majorité de la population qui a moins de 30 ans. La culture et la mentalité du pays changent sous l’influence de la télévision par satellite, internet et les médias sociaux. Les jeunes aspirent à plus de liberté, surtout les femmes qui ne veulent plus être assujetties à la police religieuse. Le chômage est aussi une source de mécontentement.

Ces facteurs sont à double tranchant: ils pourraient conduire d’une part vers l’islam radical (plusieurs imams sont très suivis sur leur compte Twitter) et d’autre part vers une désobéissance civile (droit de conduire pour les femmes par exemple) ou religieuse (le nombre de musulmans qui deviennent chrétiens augmente).

Dans les premiers siècles après Jésus-Christ, l’Arabie Saoudite comptait une large communauté chrétienne, avec des églises, un clergé, ainsi que des synagogues. Pendant les conquêtes islamiques, du 7e au 10e siècle, les Juifs et les chrétiens ont été, soit expulsés, soit convertis de force à l’islam. Aujourd’hui, il est interdit de célébrer un culte chrétien en public dans ce royaume, où tous les sujets doivent obligatoirement être musulmans.

Il est également prohibé de professer ouvertement une autre religion que le wahhabisme, une version stricte et conservatrice de l’islam. L’apostasie (quitter l’islam pour une autre religion) est passible de la peine de mort.

Il n’existe aucun bâtiment d’église et les églises de maison sont surveillées par la police. Les chrétiens risquent d’être arrêtés, emprisonnés, fouettés, torturés ou expulsés.

Sources de persécution

En Arabie Saoudite, les chrétiens subissent une très forte pression dans leur vie privée, familiale, sociale, civile et ecclésiale. Le principal mécanisme de persécution est l’extrémisme islamique. Cette pression concerne aussi bien les travailleurs expatriés chrétiens que les chrétiens d’arrière-plan musulman, même si ces derniers sont tout de même les plus touchés. Si leur foi est découverte, ils risquent d’être tués par leur famille.

Situation des chrétiens

La plupart des chrétiens vivant en Arabie Saoudite sont des immigrés qui travaillent temporairement dans le pays. Ce sont en grande majorité des Philippins et des Indiens, mais aussi des Africains et des Occidentaux.

Exemple de persécution

27 août 2016 - 27 chrétiens libanais, dont des femmes et des enfants, ont été arrêtés par la police à leurs domiciles respectifs dans la région de La Mecque. Accusés de tenir des réunions en possession de bibles, leurs passeports ont été confisqués et ils ont été expulsés vers le Liban.