En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. Voir notre utilisation des cookies. En savoir plus
47

Émirats arabes unis

Retour à la carte Retour à la liste
Flag of the united arab emirates
Dirigeant
Président Khalifa ben Zayed Al Nahyane
Population
9,7 millions
Nombre de Chrétiens
1,1 million
Religion principale
Islam
Gouvernement
Fédération
Taux de persécution
violence
1,1
vie ecclésiale
12,6
vie civile
11,1
vie sociale
9,5
vie familiale
13,0
vie privée
12,9
Émirats arabes unis

Le pays est composé de 7 émirats qui ont chacun leur dirigeant. L’islam est religion d’État et la législation est fondée sur la charia. Les musulmans n’ont pas le droit de quitter l’islam.

La discrimination sur la base de la religion est interdite mais le culte non musulman ne peut s’exercer que dans le respect des coutumes du pays. Ces dernières années le pays s’est rapproché de l’Arabie Saoudite.

Situation des chrétiens

L’Eglise est constituée en grande partie de travailleurs immigrés venus d’Asie, d’Afrique et d’Occident.

La société est relativement tolérante envers les chrétiens étrangers s’ils ne sont pas d’arrière-plan musulman. Ils sont libres de se réunir dans des lieux de culte ou les uns chez les autres, cependant ils n’ont pas le droit de parler de leur foi aux musulmans et aucune célébration ne peut être faite publiquement.

En octobre 2019, lors d’une cérémonie officielle à Abu Dhabi, plusieurs lieux de culte non musulmans ont été officiellement reconnus, dont 15 églises chrétiennes, un lieu de culte mormon et un temple hindou. Certaines des églises concernées existent depuis plus de 40 ans.

Les chrétiens d’arrière-plan musulman, émiratis et étrangers, subissent quant à eux une terrible pression de la part de leur famille, de leurs employeurs et de la société. C’est pourquoi ils pratiquent leur foi dans le secret le plus total. S’ils sont découverts, ils risquent de perdre leur héritage et leurs droits parentaux, d’être forcés de se marier et licenciés. Beaucoup demandent l’asile dans un autre pays.

Des fouilles archéologiques ont montré que le christianisme s’était répandu dans la région du Golfe avant l’arrivée de l’islam. Éradiqué, il fait son retour au XIXe siècle quand des missionnaires catholiques occidentaux sont venus y construire des hôpitaux. Le protestantisme est arrivé dans le pays en 1890.

Taux de persécution par domaine

Si les chrétiens expatriés sont libres de se réunir en privé, il ne leur est pas permis d’évangéliser ou de prier en public. Quant aux chrétiens d’arrière-plan musulman, ils sont mis sous pression par leur famille et la communauté locale afin qu’ils se rétractent. De ce fait, il leur est donc presque impossible de révéler leur conversion.

Géographie de la persécution

Les plus riches émirats (Abu Dhabi, Dubaï et Sharjah) accueillent la plupart des chrétiens qui vivent dans le pays et appliquent les mêmes règles de restriction aux chrétiens et aux églises. Les quatre autres émirats, moins riches et moins peuplés, comptent aussi moins d’expatriés et sont plus conservateurs.

Autres groupes religieux persécutés

Tout musulman qui quitte l’islam pour une autre religion.

Les dernières actualités