Kenya (Nord-Est)

Les chrétiens sont devenus des cibles pour les groupes extrémistes islamiques dans les territoires du Nord-Est à majorité musulmane.

Kenya_2014_0270100230Contexte

La violence extrémiste islamique qui frappe la population du Nord et des zones côtières jusqu’à la Somalie voisine comporte également une part de nettoyage ethnique. Pour contrer ces attaques, le Kenya est allé jusqu’à envoyer des troupes en Somalie.

Bien que la population chrétienne soit majoritaire (82%), les chrétiens sont devenus des cibles pour les groupes extrémistes dans les territoires à majorité musulmane. La corruption rampante des institutions publiques n’est pas sans effet sur l’inaptitude des autorités à assurer la protection de ses citoyens. Les élections de 2017 pourraient avoir un fort impact sur la population chrétienne, qui redoute une crise politique.

La cohabitation pacifique entre chrétiens et musulmans s’est considérablement dégradée, au point que des chrétiens kényans apprennent par cœur des textes du Coran, de manière à se protéger d’une sentence de mort de la part des islamistes shebabs. Quelques églises ont installé des détecteurs de métaux pour prévenir les attentats suicides. Il existe aussi d’autres formes plus subtiles de persécution: au Nord-Est du pays (à majorité musulmane) on interdit par exemple aux chrétiens d’avoir un lieu de sépulture.

Sources de persécution

Depuis trois ans, le niveau de persécution des chrétiens continue de s’élever. Si la raison première reste l’extrémisme islamique, l’intolérance laïque, la corruption généralisée et les rivalités ethniques participent à l’entretien d’une atmosphère violente, dont l’effet sur les communautés chrétiennes s’avère conséquent.

Situation des chrétiens

La majorité de la population du Kenya se considère comme chrétienne. La liberté de religion y est respectée, excepté dans les régions à majorité musulmane où les chrétiens sont discriminés et à la frontière avec la Somalie où ils sont gravement persécutés.

Exemples de persécution

11 novembre 2015 - Dans la région côtière, un chrétien d’arrière-plan musulman a échappé de peu à la violence de sa belle-famille musulmane, qui lui a pris sa femme et ses enfants.

21 décembre 2015 - À Madera, à proximité de la frontière somalienne, des terroristes Shebab ont intercepté un car. Ils souhaitaient trier les passagers et tuer les chrétiens mais ces derniers ont été protégés par les passagers musulmans du bus.

7 février 2016 - Un chrétien somalien qui vit au Kenya a été violemment frappé par sa famille musulmane.