Asie centrale : Réunion clandestine… dans un café

Lorsqu’étudier la Bible et prier à plusieurs est interdit, il faut faire preuve d’imagination. Rencontre avec des sœurs d’Asie centrale qui ont eu une idée originale…

cdf300Dès qu’on réfléchit à ce qu’est une « église clandestine », des images de groupes de croyants réunis dans des pièces mal éclairées nous viennent à l’esprit. Mais fermez les yeux et essayez d’imaginer ceci : l’odeur du café fraichement moulu, un éclairage tamisé, et le murmure doux et constant de conversations amicales. Ouvrez les yeux : vous êtes dans un café, au centre d’une grande ville d’Asie Centrale, où les gens aiment venir après une journée de travail. Maintenant jetez un œil sur la gauche. Vous voyez ce groupe de femmes ? Elles sont en train de tenir une réunion clandestine.

« Pas de voisins pour nous dénoncer ! »

« Il vaut mieux nous rassembler dans un espace public comme un café, plutôt qu’en secret dans un appartement», nous explique Raikhan˚, femme de pasteur. « Si nous avions un lieu de culte régulier, les voisins pourraient savoir qui nous sommes et appeler la police à n’importe quel moment, donc nous avons décidé de nous rassembler pour des études bibliques dans des lieux publics. Un café, c’est l’idéal. Nous avons juste à suivre quelques règles simples pour assurer notre sécurité. » continue Raikahn.

cdf2450Merci pour vos prières

Lorsque les dames de cette église clandestine étudient les Écritures et lorsqu’elles prient, elles ne ferment pas les yeux et leur bible reste dans leur sac. « Nous y sommes obligées pour ne pas attirer l’attention. Mais tout de même, nous sommes heureuses et reconnaissantes de pouvoir étudier ensemble Sa Parole et apprendre d’Elle, et ainsi être fortifiées dans Son amour et Sa miséricorde ! Et puis… le café et les gâteaux sont bons aussi ! » nous dit Raikhan avec un sourire.
« Merci de nous avoir rendu visite et d’avoir partagé son amour avec nous, » nous dira plus tard Ravil˚, le pasteur de cette petite assemblée clandestine. « Salutations et remerciements à tous ceux qui prient pour nous et nous aident dans nos besoins ! »
˚Les noms ont été changés pour raisons de sécurité


L’action de Portes Ouvertes en Asie Centrale

Portes Ouvertes sert l’Église Persécutée par tous les moyens possibles. Le ministère de présence est l’un des principaux moyens de soutien aux croyants qui vivent sous pression à cause de leur foi. Être avec ceux qui sont persécutés, les encourager et prier avec eux sont des aspects très importants du ministère de présence de Portes Ouvertes. En plus de ce ministère, Portes Ouvertes mène une variété de projets en Asie Centrale : distribution de littérature, maisons de refuge,  défense d’intérêts, assistance, etc.


En savoir plus sur la situation des chrétiens en Asie centrale