Soudan : les chrétiens de plus en plus visés

Alors que la tension ne cesse de monter entre le Soudan et le Sud-Soudan, un haut fonctionnaire de Khartoum s’en prend aux chrétiens.

300x200-pu.jpgDe nouvelles tensions s’ajoutent à celles déjà vécues par les chrétiens vivant au Soudan : Ammar Saleh, président du centre islamique pour la prédication et les études comparatives au Soudan, vient de déclarer que de plus en plus de Soudanais quitteraient l’islam. Devant cette tendance qu’il qualifie de « continue et inquiétante », il appelle le gouvernement à sévir à l’égard des chrétiens.

Depuis la séparation du pays en deux entités distinctes (Soudan et Sud-Soudan) en 2011, des rebelles continuent de lutter contre le gouvernement du Soudan. En réaction, Khartoum a appelé la population à la guerre sainte, ce qui s’est traduit par une forte augmentation des persécutions à l’égard des chrétiens. Des églises ont été fermées et des immigrés expulsés.

Au Sud-Soudan par contre, la persécution contre les chrétiens est désormais finie dans la plus grande partie du pays. L’Eglise se reconstruit petit à petit mais le pays est très pauvre.

Portes Ouvertes a des projets sur place, notamment dans la scolarisation des enfants.

Sujet de prière

  • Prions pour que cet appel à la persécution envers les chrétiens du Soudan ne soit pas entendu, mais qu’au contraire, ces derniers puissent pratiquer leur foi librement. Prions aussi pour la réussite des projets de scolarisation des enfants au Sud-Soudan.

Légende : Moment de culte dans une église au Soudan