Urgence Nigéria : le combat pour la survie

Depuis deux ans la secte islamiste Boko Haram sème la terreur et n’hésite pas à terrasser quiconque ne se joint pas à leurs idéaux. Face à cette menace, les chrétiens ont fui la région pour s’abriter dans des camps de réfugiés. Depuis, la famine s’est abattue sur eux.

Lors des rares distributions de nourriture, nous avons constaté que les chrétiens sont servis de manières moins équitables que les autres. Ils sont aussi généralement servis en dernier. Le désespoir est grand et la faim est telle, que les femmes récupèrent le moindre grain tombé sur le sol.

Portes Ouvertes se mobilise pour lutter contre cette famine

Nous avons identifié 15 000 familles chrétiennes (environ 75 000 personnes) qui ont besoin d’une aide immédiate.

Avec l’aide des églises locales, nous distribuons de la nourriture. Nous priorisons les femmes, les veuves, les enfants et les personnes âgées. Dans ce type de situation, ce sont généralement les plus vulnérables et les plus touchés.

Aidez-nous à continuer cette distribution en offrant des packs d’urgence

 
Avec un don de 38 €,
vous offrez un sac de 50 kg de riz.
Avec un don de 43 €, vous offrez un sac de 100 kg de maïs.
Avec un don de 110 €, permettez à une famille entière de vivre pendant trois mois.
 

faire-un-don

« Vraiment, je voudrais que vous puissiez voir la joie que je ressens en sachant que nous ne sommes pas seuls et qu’il y a des gens qui prient pour nous et nous offrent leur soutien. » - Pasteur Kabiru, l’un des responsables d’église qui aide Portes Ouvertes dans ce projet.