La crise sanitaire et ses conséquences au Moyen-Orient sont désastreuses: «L'inflation est si élevée que les gens n'ont pas les moyens d'acheter de la viande ou même des fruits, et ils ont commencé à consommer davantage de haricots», rapporte un chrétien de langue perse. 

Retrouver l'espoir

Malgré ces temps difficiles, l’Église tient bon et rayonne autour d’elle. Elle redistribue l'aide qui lui parvient de nos partenaires locaux à quiconque en a besoin: musulman, chrétien ou athée.

À travers ce témoignage d’amour des chrétiens, beaucoup sont touchés. Comme ce jeune de 17 ans qui déclare: 

«J'en étais presque arrivé à dire que le monde n’est que ténèbres; mais maintenant je vois qu'il y a encore des gens bien, avec un bon cœur, qui vivent dans ce monde et qui sont chrétiens!»

Soutenir les chrétiens secrets 

Autant leur foi est secrète, autant notre action envers eux doit rester discrète pour ne pas les mettre en danger. Nous agissons dans deux pays du Moyen-Orient où les chrétiens d’arrière-plan musulman sont particulièrement en danger. Quand cela est possible, nous aidons des familles entières.

Voici les 3 axes du projet: 

  • Aide humanitaire (kits alimentaires de première nécessité)
  • Aide post-traumatique (suivi pour les chrétiens qui ont subi violences et emprisonnements)
  • Réponses à la persécution (secours urgents et formation sur leurs droits)

Ils vous remercient pour votre soutien

Les chrétiens de l’ombre prennent d’énormes risques car ils ont choisi de suivre le Christ malgré un environnement très hostile. Ils sont isolés et vulnérables, souvent victimes de traumatismes. Votre soutien les aidera à savoir qu'ils ne sont pas seuls.

Même s'ils ne savent pas qui les aide pour des raisons de sécurité, ils veulent remercier tous ceux qui soutiennent leur communauté. L’un d’entre eux exprime sa gratitude: 

«Je veux que vous remerciiez vos amis en notre nom pour avoir fait de ce moment de distribution un moment si merveilleux pour le corps du Christ!»

Contribuer au projet