Kirghizistan : âgé de 19 ans, il tient ferme

Persécuté par sa famille, une jeune homme âgé de 19 ans est déterminé à tenir ferme dans sa foi.

150701cr300Le Kirghizistan est l’un des pays où la répression de la part du gouvernement semble être la moins forte en Asie centrale. Mais elle est bien présente. Il existe des restrictions concernant la liberté de se réunir, de s’exprimer. Les églises, l’éducation religieuse, l’importation, l’impression ou la distribution de littérature chrétienne sont surveillées. L’autre facteur de persécution contre les chrétiens vient de la famille.  Les chrétiens Kirghizes d’origine musulmane peuvent faire face à l’oppression et à la violence physique de la part de leurs parents, de leurs voisins ou du clergé islamique dans leur ville ou village. Ils sont considérés comme des traîtres qui abandonnent leurs traditions. C’est exactement ce qui s’est passé pour Eric, un jeune garçon de 19 ans.  Au printemps 2015, lorsqu’il a annoncé à ses parents qu’il était devenu chrétien, son père l’a insulté. Plus tard, il l’a battu. Son oncle aussi s’y est mis. Des imams de la mosquée locale sont venus prier pour lui afin qu’il délaisse sa nouvelle foi. Malgré toutes ces pressions, ce jeune garçon a fait part de sa détermination à suivre Jésus-Christ quel qu’en soit le prix. La Bible assure que l’Esprit est bien disposé, mais que la chair est faible. Face à la persécution, chaque chrétien a besoin de l’intercession fidèle de l’Eglise. C’est pourquoi Eric demande la prière afin qu’il soit fortifié dans sa foi et tienne ferme dans sa marche avec le Seigneur Jésus-Christ.