Congo (RDC) : un groupe islamiste terrorise l’Est du pays

Inconnue du grand public, la MDI, Défense Musulmane Internationale terrorise l’Est de la République Démocratique du Congo. Les chrétiens ont besoin de soutien fraternel, notamment par la prière.

300-cr-rdcLa persécution contre les chrétiens est très violente sur le continent africain. Plusieurs groupes radicaux opèrent sur tout le continent. Le groupe BOKO HARAM est actif au Nigéria, au Niger, au Cameroun et au Tchad; Al QAIDA au Maghreb Islamique et ses groupes affiliés le sont dans toute la région du Sahara. Le groupe Al-Shabaab est quant à lui basé en Somalie, en Afrique orientale et déborde sur la Kenya.

Mais il y a un groupe dont on parle moins et qui pourtant terrorise la population de l’Est de la République Démocratique du Congo. Il s’agit de la Défense Musulmane Internationale, la MDI. Il tente de nettoyer la zone de toute présence chrétienne. Son but ? Créer une région musulmane dans la région des Grands Lacs. Un pasteur explique, je le cite : « Pour instaurer de force leur califat, ils assassinent toutes les personnes qui se trouvent au sein de ce qu’ils ont déclaré être leurs « frontières » puis abandonnent les corps afin de montrer à tous comment ils agissent. Aux yeux de ceux qui commettent ces attaques, nous sommes tous des chrétiens et donc des obstacles à l’instauration de la charia islamique ».

Mado, âgé de 20 ans, connaît très bien ce groupe qui l’a retenue captive. Elle a été jetée dans un trou profond avec 11 autres personnes pendant 4 mois. Forcée à devenir musulmane, mariée de force à un homme âgé, cette jeune femme réussira à s’échapper après 15 mois d’esclavage.

Dans cette zone de la République Démocratique du Congo, l’Église est généralement connue pour être forte spirituellement, à l’exemple de cette chrétienne, qui dans la même situation que Mado, n’avait de cesse d’encourager les victimes à tenir ferme dans leur foi. Mais le défi de la persévérance et de la fidélité à Christ reste de taille.