En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. Voir notre utilisation des cookies. En savoir plus
Retour à la carte Retour à la liste
Flag of azerbaijan
Dirigeant
Président Ilham Aliyev
Population
9,9 millions
Nombre de Chrétiens
321 000
Religion principale
Islam
Gouvernement
République
Taux de persécution
violence
1,5
vie ecclésiale
12,4
vie civile
11,1
vie sociale
9,3
vie familiale
9,9
vie privée
13,2
Azerbaïdjan

Les chrétiens azéris sont très surveillés par le gouvernement qui n’hésite pas à avoir recours à l’intimidation pour contrer toute forme d’opposition.

L’Azerbaïdjan a une Constitution et un Parlement mais en réalité, tous les pouvoirs sont concentrés dans les mains du président Aliev, réélu en avril 2018 pour un quatrième mandat. Le gouvernement fait de son mieux pour présenter une image positive du pays mais en réalité toute forme d’opposition politique, sociale ou religieuse est très étroitement surveillée. Les arrestations et les passages à tabac sont monnaie courante.

Situation des chrétiens

La grande majorité des chrétiens font partie des minorités ethniques et sont affiliés aux églises historiques comme les orthodoxes russes ou les arméniens apostoliques. Depuis l’indépendance du pays, il existe une Église azérie composée de chrétiens d’arrière-plan musulman, lesquels fréquentent pour la plupart des églises indépendantes.

Le gouvernement surveille étroitement l’activité des groupes religieux, à tel point que les chrétiens doivent redoubler de prudence. Les chrétiens d’arrière-plan musulman sont les plus persécutés à la fois par leur famille et par l’État, par leurs amis et la communauté.

Le christianisme est arrivé dans la région au Ier siècle. Au IVe siècle, il est devenu religion d’État. Au XVIe siècle, l’islam est devenu religion d’État à sa place. En 1804, le christianisme est revenu avec l’occupation russe.

Exemple de persécution

31 janvier 2018 – Le pasteur baptiste Hamid Shabanov a vu son appel rejeté par la Cour constitutionnelle d’Azerbaïdjan de la capitale, Bakou. Il doit payer une lourde amende pour avoir organisé une réunion chrétienne sans autorisation de l’État. Hamid Shabanov, 61 ans, avait été arrêté lors d’une descente de police dans son église en 2016 et condamné à payer une amende de 1 500 manats (800 € environ). Il a refusé de payer et a plutôt choisi de contester la peine devant les tribunaux. Plusieurs appels ont été rejetés au cours du procès, ce qui, selon une source anonyme, constituait « de multiples violations de la loi et du processus ».

Évolution de la persécution depuis 5 ans

À l’exception de l’année 2017 où l’Azerbaïdjan ne figurait pas parmi les 50 pays de l’index, la persécution des chrétiens a augmenté dans tous les domaines et semble se stabiliser à un niveau élevé, en particulier dans la vie privée, communautaire et civique.

Faits de persécutions

Ils reçoivent une amende parce qu'ils ont prié ensemble
Jeudi 04 Juillet 2019

Décembre 2018 - Trois chrétiens protestants ont été condamnés à de lourdes amendes car ils s'étaient retrouvés ensemble pour prier et étudier la Bible en Azerbaïdjan.