Indonésie : 4 enfants blessés dans un attentat devant leur église

Ils jouaient devant l’église lorsqu’un terroriste leur a jeté des bombes artisanales. Toute leur communauté est traumatisée. Elle a besoin de vos prières.

300-Indonésie-Anita-NL-30Le dimanche 13 novembre dernier, Intan (2 ans), Anita (2 ans), Trinity (3 ans) et Alvaro (4 ans) jouaient dans la cour devant leur église, à Samarinda en Indonésie. Alors que le culte touchait à sa fin, un homme, terroriste déjà connu de la police, s’est approché et a lancé des cocktails Molotov en direction de l’église. Les enfants ont été sévèrement brûlés et la petite Intan est décédée le lendemain.

460-Indonesia_2016-Alvaro-NL-30

Les trois autres sont toujours en soins intensifs mais, malgré les douleurs, ils gardent le moral ! La petite Trinity, dont le visage a été brûlé à 80%, a demandé à sa mère de ne pas pleurer. « Si tu pleures, tu vas me faire pleurer » a-t-elle dit, sachant que les larmes seraient douloureuses sur sa peau blessée. Une équipière de Portes Ouvertes, venue dès l’annonce de la nouvelle pour soutenir l’église et les victimes, a été impressionnée par la petite : « Elle est si courageuse ! Mais ça me brise le cœur de devoir regarder ailleurs pour qu’elle ne voie pas mes yeux pleins de larmes... »

Pourriez-vous prier ?

La maman d’Intan est actuellement enceinte de son deuxième enfant. Prions que Dieu lui redonne force et paix malgré la douleur.

Prions également pour le rétablissement rapide des trois enfants blessés, tant physiquement qu’émotionnellement.

Prions pour toute cette église, enfants, membres et responsables, qui sont profondément traumatisés : que le Seigneur puisse les guérir de la peur et des souvenirs douloureux et rétablir leur paix intérieure, afin qu’ils puissent rester fidèles à leur appel d’être sel et lumière pour leur communauté.

Prions pour les autorités du pays, que le choc créé dans la nation par cette attaque les incite à prendre des mesures face à la montée de l’Islam radical. Le pays est dans de grandes tensions actuellement, et le gouverneur chrétien de Jakarta fait face à des accusations de blasphèmes, qui ont probablement pour objectif de l’empêcher de se représenter aux prochaines élections de février. Prions pour sa protection, face aux extrémistes musulmans qui se mobilisent massivement contre lui.

Prions enfin pour que les chrétiens indonésiens restent calmes face à ces agressions, qu’ils puissent pardonner aux terroristes et qu’ils saisissent cette opportunité pour répandre l’amour de Christ autour d’eux, afin que la petite Intan ne soit pas morte en vain.

Photo1 : Anita (2 ans)  / Photo2 : Alvaro (4 ans)