En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. Voir notre utilisation des cookies. En savoir plus
Retour à la carte Retour à la liste
Jordan
Dirigeant
Roi Abdallah II
Population
9,9 millions
Nombre de Chrétiens
130 000
Religion principale
Islam
Gouvernement
Monarchie constitutionnelle
Taux de persécution
violence
3,0
vie ecclésiale
12,2
vie civile
11,5
vie sociale
11,8
vie familiale
13,1
vie privée
13,0
Jordanie

Les chrétiens d’églises traditionnelles sont assez libres de pratiquer leur religion, mais ils se mettent en danger s’ils parlent de leur foi à des musulmans.

Alors que la famille royale promeut un État moderne et multireligieux, l’armée et la police secrète, elles, surveillent les factions islamiques et les chrétiens. Les défenseurs des Droits de l’Homme accusent le roi Abdallah II d’utiliser le prétexte du terrorisme pour restreindre les droits des citoyens et du Parlement.

Situation des chrétiens

La majorité des chrétiens sont issus des églises historiques, à savoir orthodoxe et catholique romaine, mais d’autres dénominations, notamment non traditionnelles, sont présentes dans le pays. Il existe également une petite communauté de chrétiens d’arrière-plan musulman.

Les chrétiens orthodoxes et catholiques romains bénéficient d’une assez grande liberté religieuse mais sont discriminés sur le marché de l’emploi et sont limités dans l’exercice publique de leur foi. Si un chrétien parle de sa foi à un musulman, il risque d’être frappé, arrêté et tué. Les nouveaux convertis sont persécutés au quotidien.

Dès le Ier siècle, des chrétiens se sont installés en Jordanie, fuyant la persécution exercée contre eux à Jérusalem et à Rome. Des églises étaient visibles sur tout le territoire jusqu’au VIIe siècle. À l’époque des croisades, des catholiques et des orthodoxes se sont de nouveau installés dans la région. Le protestantisme, quant à lui, n’est arrivé qu’au XIXe siècle.

Exemple de persécution

On relève des cas de mariages forcés de chrétiennes d’arrière-plan musulman. Les femmes converties au christianisme sont particulièrement vulnérables et risquent d’être victimes d’abus et de menaces de mort, ce qui poussent certaines à fuir. Une interdiction de voyager peut être imposée par les autorités mais aussi par la famille.

Évolution de la persécution depuis 5 ans

Les tendances de la persécution subie par les chrétiens jordaniens ont varié ces cinq années passées. Si la pression n’a cessé d’augmenter dans la vie communautaire et civile depuis 2015, elle est maintenant en légère baisse en ce qui concerne la vie privée, familiale et ecclésiale. Quant à la violence, après une diminution de 2015 à 2017, elle s’est renforcée en 2018 avant de baisser à nouveau, mais à un niveau plus élevé qu’auparavant.

Les dernières actualités